Allez au contenu, Allez à la navigation

KOESSLER Ernest

Ancien sénateur du Bas-Rhin

  • IVème République

    Ancien sénateur de la
    IVe République

Election

  • Elu le 18 mai 1952
  • Fin de mandat le 8 juin 1958 (Ne se représente pas)

Extraits de la table nominative :

Biographie

1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1940-1958

KOESSLER (Ernest)

Né le 18 juin 1877 à Duttlenheim (Bas-Rhin)

Décédé le 2 octobre 1964 à Strasbourg (Bas-Rhin)

Sénateur du Bas-Rhin de 1952 à 1958

Après trois années d'études au collège Sainte-Marie de Belfort, Ernest Koessler devient briquetier comme son père, puis agriculteur. Entre 1914 et 1918, il est mobilisé dans l'armée allemande.

Ernest Koessler se lance très tôt dans la vie politique locale. Il est ainsi conseiller municipal de Griesheim-sur-Souffel dès 1908, puis maire de cette commune de 1925 à 1945. Parallèlement, il est conseiller général du Bas-Rhin à partir de 1925, pour le canton de Truchtersheim où il sera constamment réélu jusqu'en 1955. Il sera en outre président de la commission départementale du conseil général de 1945 à 1952.

Ses engagements locaux sont également liés aux questions agricoles. Il est ainsi vice-président de la Chambre d'agriculture départementale de 1935 à 1939 et membre fondateur puis président de la Caisse de solidarité agricole alsacienne. Après la guerre, il est vice-président puis président du conseil d'administration du Journal agricole d'Alsace Lorraine (1945-1958).

Emest Koessler milite toute sa vie dans la mouvance politique démocrate chrétienne. Il est ainsi d'abord membre du parti catholique UPR qui se scinde en 1927, date à laquelle il suit la fraction APNA du parti catholique national. En 1945, il adhère au MRP.

Ernest Koessler entre au Conseil de la République à l'occasion des élections sénatoriales du 18 mai 1952. Il succède comme représentant du Bas-Rhin à Joseph Sigrist.

Au Palais du Luxembourg, il s'inscrit au groupe du MRP et siège à la Commission des affaires économiques, des douanes et conventions commerciales, à la Commission de l'agriculture et à la Commission des boissons.

La plupart de ses interventions ont trait à l'agriculture, un sujet qu'il connaît bien et auquel il a choisi de consacrer tant sa vie professionnelle que politique. Néanmoins, en 1953, il intervient également à propos de l'indemnisation d'intérêts français en Europe de l'Est et de problèmes d'anciens combattants.

Ernest Koessler vote en faveur des pleins pouvoirs au gouvernement de Gaulle et de la modification de la Constitution les 2 et 3 juin 1958, mais il ne se représente pas aux élections sénatoriales du 8 juin.

Il met alors fin à une carrière politique de près de 50 ans qui, localement, s'était achevée en 1955, lorsqu'il avait décidé de ne pas se représenter aux élections cantonales. Il se retire à Strasbourg avec son épouse et meurt dans la capitale alsacienne le 2 octobre 1964.

Ernest Koessler était officier de la Légion d'honneur, commandeur du Mérite agricole et des palmes académiques et officier du Nichan Yftikhar (Algérie).

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Photo de M. Ernest KOESSLER,
Appartenance politique
Groupe du Mouvement Républicain Populaire
Etat-civil
Né le 18 juin 1877
Décédé le 3 octobre 1964
Profession
Agriculteur
Département
Bas-Rhin