Allez au contenu, Allez à la navigation

LE DLUZ Yves

Ancien sénateur de la Charente-Maritime

  • IVème République

    Ancien sénateur de la
    IVe République

Election

  • Elu le 8 décembre 1946
  • Fin de mandat le 7 novembre 1948 (Non réélu(e))

Extraits de la table nominative :

Biographie

1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1940-1958

LE DLUZ (Yves)

Né le 3 juin 1900 à La Rochelle (Charente-Maritime)

Décédé le 12 décembre 1977 à La Rochelle

Conseiller de la République de la Charente-Maritime de 1946 à 1948

Après son certificat d'études primaires, Yves Le Dluz travaille dans la métallurgie, en tant qu'ouvrier chaudronnier.

Pendant la guerre, il est interné politique du 23 mai 1940 au 8 juin 1944, date à laquelle il s'évade de la forteresse de Sisteron. Jusqu'à janvier 1945, il participe, comme sous-lieutenant, à l'état-major du 4e bataillon des Francs-tireurs et partisans de la Drôme.

Après la guerre, il est élu conseiller municipal de La Rochelle en octobre 1945. Il est également secrétaire administratif de l'Union départementale CGT de juin à décembre 1946.

Il entre au Conseil de la République le 8 décembre 1946 sur la liste du Parti Communiste, élu dans le cadre interdépartemental.

Pendant ses deux années au Palais du Luxembourg, il siège à la Commission de la marine et des pêches et à la Commission de la reconstruction et des dommages de guerre.

Pour la Commission de la marine, il prend part à plusieurs discussions parlementaires. En 1946-1947, il dépose une proposition de résolution invitant le Gouvernement à prendre des mesures d'urgence pour résoudre les difficultés des marins-pêcheurs et armateurs à la pêche. Il participe également à la discussion du budget de la marine marchande. En 1948, il prend part à la discussion du projet de loi portant organisation de la marine marchande.

En tant que membre de la Commission de la reconstruction, il intervient, en 1948, au sujet de l'ouverture de crédits au titre des dépenses civiles de reconstruction et d'équipement en soulignant la nécessité d'établir un programme de construction d'habitations à bon marché. Il participe également à la discussion du projet de loi relatif aux sociétés coopératives de reconstruction.

Mais son champ d'activité est plus large que ces deux secteurs, puisqu'il participe, au cours des deux années passées à la Haute Assemblée, à des débats portant sur des sujets aussi importants que la défense de la République, le prélèvement exceptionnel de lutte contre l'inflation en 1946-1947, et l'aménagement de ce prélèvement exceptionnel en 1948.

Le mandat d'Yves Le Dluz s'achève en 1948, n'étant pas réélu aux élections du 7 novembre.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Photo de M. Yves LE DLUZ,
Appartenance politique
Groupe Communiste
Etat-civil
Né le 3 juin 1900
Décédé le 12 décembre 1977
Profession
Ouvrier chaudronnier
Département
Charente-Maritime