Allez au contenu, Allez à la navigation

MAMMONAT René

Ancien sénateur élu(e) par l'Assemblée Nationale

  • IVème République

    Ancien sénateur de la
    IVe République

Election

  • Elu le 19 décembre 1946
  • Fin de mandat le 7 novembre 1948

Extraits de la table nominative :

Biographie

1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1940-1958

MAMMONAT (René)1

Né le 6 février 1900 à Saint-Bonnet-Briance (Haute-Vienne)

Décédé le 30 octobre 1977 à Orléans (Loiret)

Conseiller de la République, élu par l'Assemblée nationale, de 1946 à 1948

René Mammonat naît le 6 février 1900, dans le petit village de Saint-Bonnet-Briance, où il vit une enfance sans histoire.

Après la première guerre mondiale commence la période la plus paisible de sa vie : il travaille comme tailleur pour dames, se marie et a une petite fille, Jacqueline, en 1927. Cette période s'interrompt brutalement en septembre 1939, avec l'éclatement de la seconde guerre mondiale.

La fin du conflit marque le début de sa carrière dans le domaine social et politique. A la Libération, René Mammonat comprend que le combat n'est pas terminé, que la France a besoin de bras et d'aide. Préoccupé par le sort de ses compatriotes, il s'engage, et occupe un poste de premier plan au Secours populaire français, comme membre du conseil central de l'organisation.

En décembre 1946, René Mammonat est élu par l'Assemblée nationale pour siéger au Conseil de la République au titre du parti communiste. A son arrivée au Palais du Luxembourg, il s'inscrit au groupe communiste, et est nommé membre de la commission du ravitaillement, mais en démissionne rapidement. Il est également nommé membre de la commission de la marine et des pêches, et de la commission de la justice et de la législation civile criminelle et commerciale.

Durant ses deux années de mandats, René Mammonat est un parlementaire très actif, toujours prêt à intervenir et à faire entendre sa voix, lorsqu'il estime que le sujet en vaut la peine. Il participe ainsi à la discussion sur le projet de loi portant amnistie de certaines infractions commises en Algérie, sur la répression des crimes de guerre, sur la réforme de la Haute Cour de justice ou sur l'organisation de la marine marchande... Il effectue de nombreux rapports pour les commissions dont il est membre, notamment sur les articles 5 et 16 de la loi portant amnistie de certaines infractions commises en Algérie.

René Mammonat dépose également deux propositions de résolution : l'une, en 1947, tendant à inviter le gouvernement à prendre des mesures d'urgence pour fournir aux cultivateurs les semences nécessaires aux emblavements d'automne 1947 et de printemps 1948 ; et l'autre, en 1948, tendant à inviter le gouvernement à ne pas augmenter les coefficients servant de base à la détermination forfaitaire du bénéfice agricole.

En 1948, René Mammonat n'est pas réélu.

1 - Note de la Division des Archives : M. René MAMMONAT à été arrêté le 16/12/1942 par la Brigade Spéciale, déporté à BUCHENWALD le 15/08/1944 et rapatrié le 11/05/1945.

Source : Certificat d'Appartenance aux Forces Françaises de l'Intérieur.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Photo de M. René MAMMONAT,
Appartenance politique
Groupe Communiste
Etat-civil
Né le 6 février 1900
Décédé le 30 octobre 1977
Profession
Tailleur pour dames
Département
élu(e) par l'Assemblée Nationale