Allez au contenu, Allez à la navigation

RAUSCH André

Ancien sénateur de la Moselle

  • IVème République

    Ancien sénateur de la
    IVe République

Election

  • Elu le 8 décembre 1946
  • Fin de mandat le 7 novembre 1948 (Non réélu(e))

Extraits de la table nominative :

Biographie

1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1940-1958

RAUSCH (André)

Né le 30 juin 1900 à Bliesbruck (Moselle)

Décédé le 29 octobre 1976 à Sarreguemines (Moselle)

Conseiller de la République de 1946 à 1948

André Rausch naît le 30 juin 1900 à Bliesbruck en Moselle. Après des études secondaires au collège Saint Augustin de Bitche puis au lycée de Sarreguemines, il entre à la faculté de droit de Strasbourg en 1920 où il obtient une licence. En 1927, il débute sa carrière d'avocat au barreau de Sarreguemines. Il deviendra bâtonnier de l'ordre des avocats de la ville dix ans plus tard.

Parallèlement, André Rausch s'investit au plan local et devient conseiller municipal de Sarreguemines à partir de 1930.

Sous-lieutenant de réserve depuis 1927, il est mobilisé au début du deuxième conflit mondial, fait prisonnier le 23 juin 1940 et libéré en juillet de la même année. Le 6 décembre 1944, il est nommé président de la délégation spéciale de Sarreguemines par le gouvernement provisoire, jusqu'aux élections municipales de septembre 1945. André Rausch ne se présente toutefois pas à ces élections.

Le 8 décembre 1946, il se porte candidat aux élections du Conseil de la République pour le département de la Moselle. Inscrit sur la liste d'Entente départementale du Mouvement républicain populaire menée par Gabriel Hocquart, André Rausch est élu avec 753 voix pour 1163 suffrages exprimés.

A son arrivée au Palais du Luxembourg, il rejoint le groupe MRP. Il est nommé membre de la commission de la justice et de la législation civile, criminelle et commerciale ainsi que de celle de la reconstruction et des dommages de guerre. Il s'intéresse avant tout aux problèmes les plus urgents de la période comme la reconstruction, le ravitaillement, les aides aux victimes de la guerre ou l'amélioration de l'équipement économique et social.

Il intervient à de nombreuses reprises dans l'hémicycle, notamment pour débattre de questions ayant trait à sa région. Ainsi, le 10 juillet 1947, il prend part au débat sur la proposition de loi relative à la grâce amnistiante pour des faits commis dans le Bas-Rhin et le Haut-Rhin ; il dépose un amendement visant à étendre le bénéfice de cette grâce au département de la Moselle. Il est par ailleurs l'auteur d'une proposition de loi portant sur la réglementation des marchés, des syndicats et des établissements communaux dans les départements du Haut et du Bas-Rhin ainsi qu'en Moselle (2 mars 1948). Reconnu pour ses compétences en matière juridique, André Rausch émet un rapport au nom de la commission de la justice sur le projet de loi prorogeant la législation en vigueur dans les départements de l'Est français et participe ensuite aux débats en qualité de rapporteur. Le 29 avril 1948, il dépose un second rapport au nom de la commission de la justice portant sur la modification de certains articles du code pénal. Il participe enfin aux débats portant d'une part, sur le projet de loi relatif à l'organisation judiciaire en Sarre et d'autre part, sur le projet de loi visant à améliorer certains aménagements fiscaux.

Aux élections du 7 novembre 1948, André Rausch est battu. Il choisit alors de se consacrer à son métier d'avocat et ne se représente même plus aux élections municipales.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Photo de M. André RAUSCH,
Appartenance politique
Groupe du Mouvement Républicain Populaire
Etat-civil
Né le 30 juin 1900
Décédé le 29 octobre 1976
Profession
Avocat
Département
Moselle