Allez au contenu, Allez à la navigation

ROCHETTE Maurice

Ancien sénateur de la Meuse

  • IVème République

    Ancien sénateur de la
    IVe République

Election

  • Elu le 8 décembre 1946
  • Fin de mandat le 7 novembre 1948 (Non réélu(e))

Extraits de la table nominative :

Biographie

1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1940-1958

ROCHETTE (Maurice)

Né le 1er mai 1900 à Verdun (Meuse)

Décédé le 17 novembre 1971 à Verdun (Meuse)

Conseiller de la République de la Meuse de 1946 à 1948

Maurice Rochette, né à Verdun en 1900, commence ses études au collège Buvignier de Verdun. Puis il quitte sa ville natale pour Paris, où il entre au lycée Janson de Sailly. A l'âge de vingt ans, Maurice Rochette devient garagiste puis directeur gérant de trois affaires automobiles, dans son département natal. Il est également membre correspondant de la chambre de commerce de la Meuse et secrétaire général de la chambre syndicale de l'automobile, ainsi que président de l'association des familles de Verdun et vice-président de l'union départementale des associations familiales.

Maurice Rochette entre au conseil municipal de Verdun en mai 1946, avant de se présenter la même année, le 8 décembre, aux élections au Conseil de la République. Elu conseiller de la République de la Meuse, Maurice Rochette ajoute à ses responsabilités celle de conseiller général du canton de Verdun en 1947.

A son arrivée à la Haute Assemblée, Maurice Rochette, qui est attaché au MRP, est nommé membre de la commission de la production industrielle et de la commission des moyens de communication et des transports. En 1947, Maurice Rochette présente un avis oral, en qualité de rapporteur de la commission de la production industrielle, sur la proposition de loi relative aux entreprises placées sous réquisition. Il intervient dans le débat sur la révision des contrats passés par les collectivités locales.

Maurice Rochette s'intéresse également de près à la répartition de l'aide fournie par les Etats-Unis au lendemain de la guerre, à travers le plan Marshall. En 1948, il présente un avis invitant le gouvernement à créer une commission chargée de suivre la répartition et l'affectation des crédits du plan Marshall et de leur contre-valeur en francs français. Il intervient aussi sur l'accord bilatéral franco-américain. En outre il prend part aux débats sur les différents moyens de transport utilisés en France et sur le statut juridique des centres techniques industriels.

Maurice Rochette achève son mandat de sénateur en 1948, battu alors qu'il se présentait comme candidat individuel sous l'étiquette MRP.

Il meurt à Verdun le 17 novembre 1971 à l'âge de 71 ans.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Photo de M. Maurice ROCHETTE,
Appartenance politique
Groupe du Mouvement Républicain Populaire
Etat-civil
Né le 1er mai 1900
Décédé le 17 novembre 1971
Profession
Négociant d'automobiles
Département
Meuse