Allez au contenu, Allez à la navigation

SIABAS Ferdinand

Ancien sénateur des Côtes-du-Nord

  • IVème République

    Ancien sénateur de la
    IVe République

Election

  • Elu le 8 décembre 1946
  • Fin de mandat le 7 novembre 1948 (Non réélu(e))

Extraits de la table nominative :

Biographie

1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1940-1958

SIABAS (Ferdinand)

Né le 30 septembre 1898 à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais)

Décédé le 30 décembre 1969 à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais)

Conseiller de la République de Côtes-du-Nord de 1946 à 1948

Fils de marin-pêcheur, Ferdinand Siabas est né à Boulogne-sur-Mer en 1898.

Après avoir servi dans l'artillerie durant le premier conflit mondial, il se met à exercer la profession de comptable. Durant l'entre-deux-guerres, il s'engage dans le syndicalisme ouvrier et les associations mutualistes. Sous l'occupation, il prend une part active à la Résistance.

C'est dans la dynamique de la Libération qu'il entre dans la vie politique avec son élection au Conseil de la République le 8 décembre 1946. Il conduit alors la liste du MRP dans les Côtes-du-Nord. Arrivée nettement en tête avec 42% des suffrages exprimés, sa liste est cependant concurrencée sur sa gauche par l'Union républicaine et résistante du communiste Auguste Le Coënt (31%) et la SFIO (21,6%) de Yves Henry, et ne remporte qu'un seul siège, le sien, au titre de la représentation départementale.

Membre du groupe MRP à la Haute Assemblée, il fait partie des commissions de la marine et des pêches et du travail et de la sécurité sociale. S'il n'a recours à aucun des instruments du contrôle et de l'initiative parlementaires, le conseiller de la République des Côtes-du-Nord intervient en séance publique pour participer à la discussion du projet de loi portant organisation de la marine marchande le 24 février 1948.

Candidat au renouvellement de son mandat à l'occasion du renouvellement total du Conseil de la République en novembre 1948, Ferdinand Siabas figure cette fois en dernière position de la liste du MRP avec laquelle il se désolidarise à l'issue du premier tour pour conclure une alliance avec le dissident de la liste socialiste Yves Henry, dont il est le second sur la liste de défense républicaine présentée au second tour. Balayée par le succès de l'Union républicaine, du RGR et du RPF d'Henri Cordier qui remporte les trois sièges à pourvoir, cette liste ne compte aucun élu. Il quitte alors les Côtes-du-Nord pour revenir s'installer dans le Pas-de-Calais où il reprend ses activités professionnelles.

Ferdinand Siabas était chevalier du Mérite social.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Photo de M. Ferdinand SIABAS,
Appartenance politique
Groupe du Mouvement Républicain Populaire
Etat-civil
Né le 30 septembre 1898
Décédé le 3 décembre 1969
Profession
Comptable
Département
Côtes-du-Nord