Allez au contenu, Allez à la navigation

TERNYNCK Louis

Ancien sénateur de l'Aisne

  • IVème République

    Ancien sénateur de la
    IVe République

Election

  • Elu le 7 novembre 1948
  • Fin de mandat le 19 juin 1955 (Non réélu(e))

Extraits de la table nominative :

1949 , 1950 , 1951 , 1952 , 1953 , 1954 , 1955

Biographie

1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1940-1958

TERNYNCK (Louis)

Né le 11 juillet 1892 à Chauny (Aisne)

Décédé le 19 janvier 1962 à Chauny (Aisne)

Sénateur de l'Aisne de 1948 à 1955

Louis Ternynck, dont le père est industriel sucrier, est né en 1892 à Chauny dans l'Aisne.

En 1914, il est mobilisé pour participer au premier conflit mondial. Sa courageuse conduite au front lui vaut la croix de guerre 1914-1918.

Rendu à la vie civile, il reprend ses études et obtient son diplôme d'ingénieur de l'Ecole centrale de Paris puis rejoint la manufacture familiale.

Président d'une association d'anciens combattants dans l'entre-deux-guerres, il est de nouveau mobilisé en août 1939 pour servir comme officier de réserve dans le troisième bataillon d'aérostation avant d'être fait prisonnier puis détenu en Allemagne où il séjournera pendant deux ans à l'oflag 21. A l'issue de la guerre, il est décoré de la croix de guerre 1939-1945.

Candidat du PRL aux élections au Conseil de la République du 8 décembre 1946 dans le département de l'Aisne, il n'est pas élu. Il opère son entrée au Conseil de la République en novembre 1948 en tête de la liste du RPF qui remporte au second tour les trois sièges à pourvoir ; lui-même obtient 773 voix des 1507 suffrages exprimés.

A son arrivée à la Haute Assemblée, il rejoint le groupe du PRL, au sein duquel il siège de 1948 à 1951 à l'intergroupe gaulliste, et est inscrit aux commissions de l'agriculture (1948), des pensions (1948-1955) et du travail (1949-1955). Il sera par ailleurs nommé membre suppléant de la commission de la production industrielle en 1953.

Mais c'est vers la commission des pensions qu'il va concentrer son activité de parlementaire. Il dépose ainsi deux rapports sur la ratification de la convention relative aux pensions d'invalidité et de décès des victimes civiles de guerre conclue entre la France et le Royaume-Uni (1950) et l'extension du bénéfice des régimes de pensions aux agents des poudreries nationales (1951), ainsi qu'un avis portant ratification des quatre conventions de Genève pour la protection des victimes (1951).

Membre de la commission de l'agriculture, il intervient en 1948 sur la proposition de loi portant modification du statut du fermage. Dans ses interventions en qualité de rapporteur ou de membre de la commission des pensions, il s'exprime en 1949 sur l'institution d'une carte sociale des économiquement faibles, la retraite du combattant et la réforme du régime des pensions de certains personnels de l'Etat. Concernant la commission du travail et de la sécurité sociale, ses interventions en 1950 portent alors sur les conventions collectives et le règlement des conflits du travail, les élections des organismes de sécurité sociale et d'allocations familiales, la reconduction de l'allocation temporaire aux vieux ainsi que la majoration des allocations familiales. En 1952, il dépose par ailleurs un amendement au projet de loi de finances pour l'exercice en cours tendant à lier le plafond des cotisations à la sécurité sociale aux variations du salaire minimum garanti. Mais il participe également à d'autres discussions, comme la réglementation des transports ferroviaires et routiers en 1948, la dévolution de terrains d'aviation militaires désaffectés et la législation sur la nationalisation de l'électricité et du gaz en 1949 ainsi que le réarmement en 1951.

Elu conseiller général dans le canton de Chauny aux élections de 1949, Louis Ternynck décide cependant de ne pas solliciter un second mandat au conseil général de l'Aisne. De même, lors des élections sénatoriales de juin 1955, il figure en dernière position de la liste identique à celle de 1948 qu'il conduisait alors, mais présentée cette fois par le CNIP et le RGR, qui n'obtient aucun élu.

Il se retire alors de la vie politique.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Photo de M. Louis TERNYNCK,
Appartenance politique
Groupe des Républicains Indépendants
Etat-civil
Né le 11 juillet 1892
Décédé le 19 janvier 1962
Profession
Industriel
Département
Aisne