Allez au contenu, Allez à la navigation

FOURNIS Henri

Ancien sénateur de la Loire-Atlantique

  • Vème République

    Ancien sénateur de la
    Ve République

Election

  • Sénateur le 14 décembre 1973 (en remplacement de M. Maurice SAMBRON, décédé)
  • Fin de mandat le 1er octobre 1974 (non réélu)

Situation en fin de mandat

  • Membre de la commission des lois constitutionnelles, de législation, du suffrage universel, du Règlement et d'administration générale
  • Membre du Groupe des Républicains et Indépendants

Extraits de la table nominative :

Biographie

Ve République  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

Ve République

FOURNIS (Henri)

Né le 21 juillet 1912 à Guéméné-Penfao (Loire-Inférieure)

Décédé le 22 septembre 1995 à Guéméné-Penfao (Loire-Atlantique)

Sénateur de la Loire-Atlantique en 1973 et 1974

Henri Fournis voit le jour le 21 juillet 1912 à Guéméné-Penfao, commune rurale de Loire-Inférieure située au nord de Nantes. Après avoir obtenu une licence en droit, il embrasse la profession de notaire. Mobilisé pendant la Seconde Guerre mondiale, il est fait prisonnier et emmené en captivité Allemagne. Il parvient toutefois à s'évader, obtenant la Croix de guerre 39-45 et la Médaille des Évadés.

En janvier 1945, il est élu maire de Guéméné-Penfao. De sensibilité divers droite mais non affilié à un parti politique, il préside aux destinées de sa commune jusqu'en 1955, année où il est élu conseiller général du canton de Guéméné-Penfao. Il conserve ensuite son siège au Conseil général de la Loire-Atlantique jusqu'en 1973.

Suppléant du sénateur de la Loire-Atlantique, Maurice Sambron, élu en septembre 1965 à la tête de la liste d'union pour l'expansion départementale, la défense des libertés locales et la promotion sociale, il succède à celui-ci après la disparition soudaine du maire de Pontchâteau le 13 décembre 1973.

Au Palais du Luxembourg, il s'inscrit au groupe des Républicains et indépendants et devient, le 4 avril 1974, membre de la commission des lois.

Au cours des neuf mois et demi qu'il passe au Sénat, H. Fournis ne dépose ni rapport, ni proposition de loi. Il prend en revanche la parole lors de la séance du 27 juin 1974 pour défendre avec ardeur des propositions de loi chères au coeur de cet ancien prisonnier de guerre évadé. Ces textes présentés par le sénateur de la Charente-Maritime Lucien Grand et son collègue Nord, Marcel Darou, permettent en effet aux anciens prisonniers de guerre ayant atteint l'âge de soixante ans avant le 1er janvier 1974 de bénéficier, entre soixante et soixante-cinq ans, d'une pension de retraite calculée sur le taux applicable à l'âge de soixante-cinq ans. Rappelant toutes les souffrances des 1 200 000 soldats français qui « prirent le chemin de l'Allemagne » au printemps 1940, et plus particulièrement celles endurées par les prisonniers qui « résolurent de tenter la grande aventure de l'évasion », H. Fournis estime qu'ils ont « acquis au moins un droit, celui de débrider à soixante ans1 ». Ainsi, à ses yeux « aucun échelonnement dans le temps, qui serait fonction de l'âge, ne peut être accepté2 ».

Il sollicite le renouvellement de son mandat lors des élections sénatoriales du 22 septembre 1974 en se présentant, sans être soutenu par aucun parti, devant les grands électeurs de Loire-Atlantique. Ne réunissant que 498 des 1 746 suffrages exprimés au premier tour, il n'arrive qu'en sixième position, notamment devancé par deux sénateurs sortants, André Morice et Michel Chauty, qui sont réélus dès le premier tour. Au second, H. Fournis n'obtient que 364 des 1 704 suffrages exprimés.

Quittant le Palais du Luxembourg le 1er octobre 1974, il se retire alors définitivement de la vie politique. Il s'éteint le 22 septembre 1995, à l'âge de quatre-vingt-trois ans, à Guéméné-Penfao. Il était chevalier du Mérite agricole.

1 Journal Officiel, comptes rendus des débats du Sénat, séance du 27 juin 1974, p. 596.

2 Ibid.

Sources

Archives du Sénat : dossier personnel de sénateur ; tableau des élections.

L'Écho de la presqu'île guérandaise et de Saint-Nazaire, 21 décembre 1973 et 27 septembre 1974.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Photo de M. Henri FOURNIS, ancien sénateur
Appartenance politique
Membre du Groupe des Républicains et Indépendants
Etat-civil
Né le 21 juillet 1912
Décédé le 22 septembre 1995
Profession
Notaire
Département
Loire-Atlantique