Allez au contenu, Allez à la navigation

SCHWARTZ René

Ancien sénateur de la Moselle

Election

  • Elu le 26 avril 1959
  • Fin de mandat le 9 mai 1960 (décédé)

Situation en fin de mandat

  • Membre de la commission des lois constitutionnelles, de législation, du suffrage universel, du Règlement et d'administration générale
  • Membre du Groupe des Républicains et Indépendants

Travaux parlementaires

Extraits de la table nominative :

Biographie

1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)
Ve République  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

Ve République

SCHWARTZ (René)

Né le 8 août 1906 à Nilvange (Moselle)

Décédé le 9 mai 1960 à Schruns (Vorarlberg) Autriche

Sénateur de la Moselle de 1948 à 1960

Réélu le 26 avril 1959, René Schwartz retrouve sa place à la commission des lois, et devient également membre du conseil supérieur de l'administration pénitentiaire, et juge suppléant de la Haute Cour de justice. En juin, il interroge le ministre de la santé publique sur la construction d'un hôpital régional à Thionville, commune dont il est maire.

Tout en siégeant à la commission spéciale chargée d'examiner le projet de loi instituant un régime de publicité foncière dans les départements algériens, il dépose un rapport au nom de la commission des lois sur la compétence du tribunal de grande instance de Sarreguemines en matière d'infractions de douane et de change. En 1960, il vote pour le projet de loi autorisant le gouvernement à prendre certaines mesures relatives au maintien de l'ordre, à la sauvegarde de l'Etat, à la pacification et à l'administration de l'Algérie.

Après être intervenu, en qualité de rapporteur, dans la discussion générale du projet de loi sur les sanctions à appliquer aux infractions à la réglementation des fonds communs de placement, il gagne Nancy le 7 mai 1960 au soir, pour rejoindre la délégation du groupe d'amitié France-Autriche. Deux jours plus tard, au cours de la visite d'une centrale électrique à Schruns, dans le Vorarlberg, il est terrassé par une congestion cérébrale. Les soins qui lui sont donnés dans la clinique où il est immédiatement transporté ne permettent pas de le sauver. Geoffroy de Montalembert, vice-président du Sénat, prononce son éloge funèbre le 18 mai 1960.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Photo de M. René SCHWARTZ, ancien sénateur
Appartenance politique
Membre du Groupe des Républicains et Indépendants
Etat-civil
Né le 8 août 1906
Décédé le 9 mai 1960
Profession
Ancien avocat
Département
Moselle