Allez au contenu, Allez à la navigation

VILLATTE Raymond

Ancien sénateur d'Indre-et-Loire

  • Vème République

    Ancien sénateur de la
    Ve République

Election

  • Elu le 22 septembre 1974
  • Fin de mandat le 21 juillet 1975 (décédé)

Situation en fin de mandat

  • Membre de la commission des affaires économiques
  • Membre du Groupe des Républicains Indépendants d'Action Sociale

Extraits de la table nominative :

Biographie

Ve République  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

Ve République

VILLATTE (Raymond, Ernest, Louis, Eugène)

Né le 2 janvier 1912 à Tours (Indre-et-Loire)

Décédé le 21 juillet 1975 à Saint-Pierre-des-Corps (Indre-et-Loire)

Sénateur de l'Indre-et-Loire de 1974 à 1975

En 1925, à l'âge de 13 ans, Raymond Villatte entre en apprentissage pour exercer la profession de maraîcher, à l'exemple de ses parents. En 1933, il est appelé sous les drapeaux et affecté au 3e régiment de Zouaves, à Batna et Sétif en Algérie. Libéré de ses obligations militaires en 1934, il reprend son activité professionnelle avant d'être mobilisé en août 1939. Il rejoint alors le 26e régiment de tirailleurs sénégalais, où sa brillante conduite lui vaut une citation à l'ordre de son régiment avec attribution de la Croix de guerre 1939-1940.

Son retour à la vie civile coïncide avec sa prise de responsabilité dans le milieu syndical : il est élu président du syndicat maraîcher de la région de Tours en 1946, fonction qu'il exercera jusqu'à sa mort, puis vice-président de la confédération nationale des producteurs de légumes en 1954, et vice-président de la mutualité sociale agricole d'Indre-et-Loire en 1955.

Egalement président de la Chambre d'agriculture d'Indre-et-Loire à partir de 1959, il est candidat malheureux aux élections législatives de 1962, sous l'étiquette Indépendant-Paysan. Dès sa création en 1966, il devient membre de la Chambre régionale d'agriculture.

En octobre 1973, il est nommé membre du comité économique et social de la région Centre, fonction qu'il occupe jusqu'à son élection au Sénat, le 22 septembre 1974. Il rassemble alors sur son nom 355 suffrages sur les 1061 exprimés, au deuxième tour de scrutin. Inscrit au groupe des Républicains indépendants d'action sociale (RIAS) du Sénat, il est nommé membre de la commission des affaires économiques et du plan. A ce titre, il rédige un rapport sur la proposition de loi tendant à réserver l'emploi du mot « crémant » aux vins mousseux et pétillants d'appellation d'origine.

En séance publique, ses prises de parole portent naturellement sur des sujets agricoles. Il intervient dans la discussion générale du projet de loi relatif au remboursement d'une nouvelle fraction des crédits de taxe sur la valeur ajoutée en faveur des exploitants agricoles, et dépose un amendement, dans le cadre du projet de loi de finances rectificative pour 1974, au bénéfice des ventes d'horticulture florale, de bulbiculture et de pépinières. Il vote également contre le projet de loi relatif à l'interruption volontaire de grossesse, et pour le projet de loi portant réforme du divorce.

Chevalier de la Légion d'honneur et commandeur du Mérite agricole, il décède moins d'un an après son élection au Sénat. La président Poher prononce son éloge funèbre le 7 octobre 1975.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Photo de M. Raymond VILLATTE, ancien sénateur
Appartenance politique
Membre du Groupe des Républicains Indépendants d'Action Sociale
Etat-civil
Né le 2 janvier 1912
Décédé le 21 juillet 1975
Profession
Maraîcher
Département
Indre-et-Loire