Allez au contenu, Allez à la navigation

Extrait de la table nominative 1963

COGNIOT (M. GEORGES) [Seine].

Est nommé membre de la commission des affaires culturelles [3 octobre 1963].

Questions orales avec débat :

M. Georges Cogniot appelle L'attention de M. le ministre de l'éducation nationale sur la crise la plus grave que traverse actuellement l'enseignement français depuis l'école maternelle jusqu'aux facultés.

En conséquence, il lui demande :

1° Quels sont les buts poursuivis par la réforme de l'enseignement envisagée par le Gouvernement ;

2° Quels sont les moyens financiers que celui-ci entend consentir à l'éducation nationale pour assurer une rentrée scolaire normale en 1963 [4 juillet 1963]. - Réponse [16 juillet 1963] (p. 1682 et suivantes).

M. Georges Cogniot signale à M. le ministre de l'éducation nationale les conditions extrêmement pénibles - classes de 50 et 60 élèves - écoliers sans maîtres, surabondance de classes, baraques, etc., dans lesquelles s'est opérée la rentrée scolaire de septembre 1963 en dépit des affirmations optimistes prodiguées par le Gouvernement et il lui demande de lui faire connaître pour quelles raisons l'écart a été si dramatique entre les promesses et les réalités [3 octobre 1963]. - Réponse [22 octobre 1963] (p. 2124 et suivantes).

Interventions :

Prend la parole au cours du débat sur sa question orale relative à la réforme de l'enseignement [16 juillet 1963] (p. 1682 à 1685). - Est entendu au cours du débat sur sa question orale relative à la rentrée scolaire de 1963 [22 octobre 1963] (p. 2124 à 2127). - Intervient dans la discussion du projet de loi de finances pour 1964 [26 novembre 1963]. - EDUCATION NATIONALE-JEUNESSE ET SPORTS. - Discussion générale (p. 2860 à 2863).