Allez au contenu, Allez à la navigation

Extrait de la table nominative 1979

CROZE (Pierre), sénateur des Français établis hors de France (UREI).

NOMINATIONS

Membre de la commission des affaires économiques et du plan. Membre du parlement européen élu par le Sénat.

Est nommé membre de la délégation parlementaire pour les communautés européennes [11 octobre 1979] (p. 3159).

DEPOTS

Proposition de loi déposée avec plusieurs de ses collègues, tendant à permettre aux établissements d'enseignement technique français situés hors de France de bénéficier des versements de la taxe d'apprentissage (n° 21, 1979-1980) [16 octobre 1979].

QUESTIONS

Question orale :

Question n° 2370 : l'enseignement technique (enseignement technique français à l'étranger) à M. le Premier ministre [JO, Débats 11 décembre 1978] (p. 5023). - Réponse de M. Jean François-Poncet, ministre des affaires étrangères, le 15 juin 1979 (p. 1954, 1955).

INTERVENTIONS

- Projet de loi de finances pour 1980 (n° 49, 1979-1980).

Deuxième partie :

Coopération [28 novembre 1979] (p. 4538) : modification des termes de l'échange due à l'évolution des prix du pétrole. Nécessité d'un renforcement de la solidarité internationale. Changement des modèles de développement des pays industrialisés ou en développement. Progression des crédits affectés aux concours financiers. Evolution de l'aide militaire. Diminution des autorisations de programme pour le développement industriel et minier et le développement rural. Recherches pour la valorisation des ressources humaines et économiques. Scolarisation des enfants des Français de l'étranger. Eventuelle création à Abidjan d'un lycée français ouvert aux Ivoiriens. Protection sociale des coopérants ; insuffisance des structures sanitaires de certains pays. Environnement international : libre-échange et non point protectionnisme. (p. 4539) : renouvellement des accords de Lomé.

Affaires étrangères [28 novembre 1979] (p. 4561) : poursuite du plan de redressement de cinq ans restaurant la structure du ministère. Création d'une direction des Français de l'étranger ; l'insuffisance du personnel. Progression des actions d'assistance en faveur des Français de l'étranger. Absence de crédit pour les handicapés. Insuffisance des crédits de crise des consulats. Accroissement nécessaire des emplois d'assistantes sociales. (p. 4562) : protection médicale ; l'envoi de volontaires du service national actif. Création d'une « salle de crise ». Liaisons radio entre l'administration centrale et les postes diplomatiques. Absence de politique nouvelle pour les actions culturelles, scientifiques, techniques ou d'information. Rapport « inter futur » sur l'évolution économique et politique du monde. Aide au développement ; les priorités au développement rural, à la formation professionnelle et au développement de la recherche. Importance de l'assistance pédagogique et technique. Stagnation des crédits des bourses accordées aux Français de l'étranger. Faiblesse des moyens de la radiophonie à l'étranger ; la situation de Radio France internationale en Afrique. Nécessité d'une réforme des structures et des méthodes de la DGRCST. Rapport sur l'avenir des relations culturelles et techniques de la France (p. 4563) : inquiétudes quant à l'avenir de l'Afrique. - Examen des crédits. -. Etat B (p. 4573) : se déclare défavorable à l'amendement n° 223 de M. Serge Boucheny prévoyant une réduction des crédits du titre IV et une réduction indicative des crédits affectés au titre de l'aide militaire au Maroc.