Allez au contenu, Allez à la navigation

Extrait de la table nominative 1977

AILLIERES (MICHEL D'), sénateur de la Sarthe (UREI). Elu sénateur le 25 septembre 1977.

NOMINATIONS

Est nommé membre de la commission des affaires économiques et du Plan [6 octobre 1977] ; en démissionne le 28 octobre 1977.

Est nommé membre de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées [28 octobre 1977].

INTERVENTION

- Projet de loi de finances pour 1978 (n° 87).

Deuxième partie :

Défense [29 novembre 1977] (p. 3227) : la cohérence de la politique de défense mise en place depuis 1958. (p. 3228) : le consensus récent de la nation. La perspective du désarmement, séduisante mais utopique. L'effort financier réalisé par la France, en faveur de la défense, inférieur à celui des autres nations modernes. La meilleure utilisation possible des crédits : la loi de programmation militaire du 19 juin 1976. La nécessité de poursuivre, dans les années à venir, l'effort consenti en faveur du budget de la défense pour 1978. Les préoccupations légitimes des associations de retraités. La réorganisation de l'armée de terre. Les critiques formulées sur l'évolution de la politique de défense. Les crédits consacrés aux armements nucléaires. Le sixième sous-marin nucléaire lanceur d'engins. La rénovation nécessaire de la flotte. La révision du programme de construction navale. Le maintien du service militaire. Les moyens donnés aux unités de combat pour assurer l'instruction et les activités opérationnelles. La politique d'indépendance nationale de la France.