Allez au contenu, Allez à la navigation

Extrait de la table nominative 1977

DIDIER (EMILE), sénateur des Hautes-Alpes (GD, puis formation des radicaux de gauche, rattaché administrativement au groupe GD).

NOMINATIONS

Membre de la commission des affaires étrangères, de la défense-et des forces armées.

Membre du Parlement européen.

Est nommé de nouveau membre de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées [6 octobre 1977], puis élu vice-président de cette commission.

Est réélu délégué représentant la France au Parlement européen [20 décembre 1977].

INTERVENTIONS

- Projet de loi modifiant certaines dispositions du livre V du code de la santé publique relatives aux préparateurs en pharmacie et aux règles générales de la pharmacie d'officine (n° 265) [12 mai 1977]. - Article 5. - Article L. 593-1 du code de la santé publique (p. 887) : les difficultés que risque de créer le port d'un insigne réservé aux personnes habilitées à la vente des médicaments.

Deuxième lecture (n° 347) [27 mai 1977]. - Discussion générale (p. 1764) : les étudiants en pharmacie devraient être dispensés, pour travailler en officine, du certificat d'aptitude professionnelle. Le tronc-commun des études de médecine et de pharmacie. - Projet de loi de finances pour 1978 (n° 87).

Explication de vote sur l'ensemble du projet [11 décembre 1977]. (p. 3921) : les radicaux de- gauche et membres de la gauche démocratique ne voteront pas le projet de loi de finances. L'importance de la crise qui frappe la France semble avoir échappé au Gouvernement. Les prévisions erronées sur le taux de croissance, la hausse des prix et l'emploi.

- Projet de loi instaurant la gratuité des actes de justice devant les juridictions civiles et administratives (n° 117) [13 décembre 1977]. - Article 18 (p. 3973 et 3975) : soutient, puis retire l'amendement n° 17 de M. Bernard Legrand ; entrée en vigueur du statut des secrétaires des conseils de prud'hommes.