Allez au contenu, Allez à la navigation

Extrait de la table nominative 1982

MADRELLE (Philippe), sénateur de la Gironde (S).

NOMINATIONS

- Membre de la commission des affaires étrangères.

QUESTIONS

Questions orales sans débat : 232 (JO Débats 6 mai 1982) (p. 1649) à M. le ministre chargé de l'énergie : charbon (sauvegarde de la centrale thermique d'Ambès) -Réponse de M. Claude Cheysson, ministre des relations extérieures (25 juin 1982) (p. 3167, 3168).

INTERVENTIONS

- Questions orales avec débat jointes : politique étrangère - (18 mai 1982) - (p. 2124): ambition internationale de développement et de paix de la France - Dialogue Nord-Sud - Construction européenne - Justice et solidarité - Rôle du Président de la République ; pratique institutionnelle de la Ve République ; représentation des forces politiques ; importance des voyages présidentiels - Affaires européennes et caractère inébranlable de la coopération franco-allemande - Dialogue avec la Grande-Bretagne ; conflit des Malouines - Dialogue franco-italien - Visites au Danemark et au Portugal - Sommet de Versailles et rôle de la consommation dans la relance économique des pays industrialisés - Fidélité aux alliances ; Alliance atlantique - Conférence des Nations-Unies sur les pays les moins avancés (PMA) - Sommet de Cancun ; dialogue avec le Mexique, l'Inde et l'Algérie - Voyages au Japon et en Israël ; attachement sans faille de la France à l'Etat juif- Participation à la force multinationale du Sinaï - Nouvelle pratique des rapports internationaux et densité politique des entretiens - (p. 2125) : brièveté des voyages présidentiels - Politique extérieure cohérente de la France.

- Projet de loi de finances pour 1983 [n° 94 (82-83)].

Deuxième partie :

Mer - (25 novembre 1982) - (p. 5805) : projet de budget de la mer pour 1983 en augmentation de 10 %, consolidant l'action engagée et ne trahissant en rien les priorités initiales - Inquiétude devant la faiblesse des dépenses d'investissements prévues en faveur des ports de la métropole - Baisse du trafic portuaire en raison de la régression du trafic des produits pétroliers - Détournements en faveur des ports de Rotterdam et de Hambourg accentuant le déficit de la balance des paiements et du commerce extérieur - Réalisation de travaux au Havre, à Dunkerque et à Rouen - Port de Bordeaux devenu aménageur de zones industrielles face au consensus entre les autorités portuaires, la région, le département et les communes intéressées - Insuffisance des crédits face aux immenses besoins du port de Bordeaux - Revalorisation insuffisante de la participation de l'Etat aux dépenses de fonctionnement des ports autonomes - Interrogation sur les mesures prises en faveur des ports du Pays Basque - Mise en place actuellement de plates-formes portuaires et industrielles importantes en Espagne et au Portugal- Nécessité que la politique portuaire soit une des priorités du IXe Plan - (p. 5806) : satisfaction de voir la région et le département participer à la vie portuaire au sein des conseils d'administration - Problème de la pêche artisanale sur la côte basque - Difficultés de la flottille de pêche basque basée à Dakar - Relance de la pêche au thon dans le golfe de Gascogne - Au nom du groupe socialiste, se déclare favorable au projet de budget de la mer pour 1983.

Temps libre - (27 novembre 1982) - (p. 5935) : insuffisante progression des crédits alloués à la jeunesse et aux sports - (p. 5936) : transferts de crédits vers l'éducation nationale et incidence de la dotation globale d'équipement (DGE)- Création d'emplois de conseillers techniques et pédagogiques - Subventions allouées aux fédérations, ligues et clubs- Difficultés du sport dans l'entreprise - Création de sections sport études - Subvention du Fonds national pour le développement du sport (FNDS) - Ressources extrabudgétaires - Satisfaction de la priorité accordée au secteur de la haute compétition - Succès de la politique de conventions garantissant l'emploi des sportifs de compétition - Dimension sociale de la pratique sportive - Progression du budget d'équipement : programme des grands stades; importance de la réalisation d'équipements sportifs au profit des collectivités locales ; demande d'octroi de crédits en provenance du Fonds spécial de grands travaux- Nécessité de poursuivre la politique en faveur de la jeunesse ; impulsion du comité interministériel : succès de la campagne d'insertion de jeunes de seize à dix-huit ans, opération jeunes volontaires et points d'accueil jeunes, camps de vacances, bourses d'aventures - Vote du budget par le groupe socialiste - Examen des crédits - Etat B (p. 5947) : vote de ces crédits par le groupe socialiste.

Défense et service des essences - (29 novembre 1982)- (p. 5992) : annulations de crédits sur le budget de la défense de 1982 - Taux du produit intérieur brut marchand (PIBM) - Priorité accordée à la défense - Action des gouvernements précédents et retard dans la réalisation de la loi de programmation militaire 1976-1982 - Projet de budget pour 1983 et politique de défense claire, cohérente et respectueuse des options fondamentales de la politique extérieure - Attachement à l'indépendance nationale et fidélité aux alliances - Force stratégique de dissuasion- Modernisation des forces nucléaires - Adaptation des forces classiques aux traditionnelles missions confiées et à leurs nouvelles missions - Cas de la gendarmerie ; extension de ses fonctions ; taux de la pension de réversion des veuves de gendarmes tués au cours d'une opération de police- Intégration de l'indemnité de police dans la base de calcul des pensions - Réalisation de 800 unités-logement - Soutien des socialistes à ce projet de budget.

Plan et aménagement du territoire - (6 décembre 1982)- (p. 6345) : loi de décentralisation et réforme de la planification - Démocratisation du processus de planification : crédits de rémunération d'un collaborateur des organisations syndicales - Rôle des régions dans la planification - Planification régionale - Préparation du premier plan régional d'Aquitaine - Négociation des contrats de plan entre l'Etat et les régions ; attente du décret précisant la forme et le contenu juridique de ces contrats - Précisions nécessaires sur les implications financières pouf l'Etat : souhait d'un engagement budgétaire pluriannuel - Concertation nécessaire entre les régions et les grandes entreprises publiques - Soutien nécessaire de l'Etat à la région Aquitaine ; richesses potentielles ; plan du grand Sud-Ouest ; importance vitale pour la région de l'aménagement de l'estuaire de la Gironde et de la reconversion des centrales thermiques de la région : centrale d'Ambès - Vote positif du groupe socialiste sur ce budget.