Allez au contenu, Allez à la navigation

Extrait de la table nominative 1970

MORICE (M. ANDRÉ) [Loire-Atlantique].

Est nommé membre de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées [7 octobre 1970].

Question orale avec débat:

M. André Morice expose à M. le ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé du Plan et de l'aménagement du territoire, que l'aménagement prévu de villes nouvelles dans la région parisienne, les possibilités très grandes permettant aux industries de la capitale de se réimplanter à proximité de leur siège parisien, ainsi que la pratique qui se développe conduisant les nouvelles concentrations à transférer à Paris des bureaux d'études et de recherches déjà installés en province, prélude à des réductions des activités qui s'appuyaient sur ces services rares, sont autant d'indices qui semblent marquer une nouvelle tendance - très regrettable - de la politique d'aménagement du territoire. Il lui demande, en conséquence, de préciser la définition des grandes lignes d'action de la politique de son ministère, politique qui semble se différencier sensiblement des définitions précédentes [8 octobre 1970] (n° 84).

Interventions :

Intervient dans la discussion de la, proposition de loi fendant à faciliter la création d'agglomérations nouvelles [16 avril 1970]. - Discussion générale (p. 223, 224).- Intervient dans la discussion du projet de loi de finances pour 1971. - Suite de la discussion [1er décembre 1970]. - SERVICES DU PREMIER MINISTRE.- DÉLÉGATION A L'AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE ET A L'ACTION RÉGIONALE ET COMMISSARIAT GÉNÉRAL DU PLAN D'ÉQUIPEMENT ET DE LA PRODUCTIVITÉ. - Discussion générale. S'inquiète de la création de villes nouvelles autour de Paris, du ralentissement de la décentralisation, des concentrations industrielles (p. 2494, 2495).