Allez au contenu, Allez à la navigation

Extrait de la table nominative 1898

PEYTRAL. Bouches-du-Rhône. - Elu vice-président du Sénat [13 janvier] (A., t. I, p. 4; J.O., c.r., p. 5). - Parle sur le règlement de l'ordre du jour [27 janvier] (A., t. I. p. 57; J.O., c.r., p. 51). - Est entendu dans la discussion du projet de loi, adopté par la Chambre des Députés, portant modification du régime fiscal des successions, donations et ventes de meubles [3 février] (A., t. I, p. 110; J.O., c.r., p. 94). - Présente, de concert avec M. Strauss et plusieurs de ses collègues, un amendement sur l'article premier, qui est adopté [7 février] (A., t. I, p. 132; J.O., c.r., p. 112) [25 mars] (A., t. I, p. 465; J.O., c.r., p. 387). - Prend part à la discussion du projet de loi, adopté par la Chambre des Députés, portant fixation du budget des recettes de l'exercice 1898 [4 avril] (A., t. I, p. 715; J.O., c.r., p. 595) [6 avril] (A., t. I, p. 823 ; J.O., c.r., p. 683). - Est nommé Ministre des Finances [29 juin] (J.O., c.r., p. 3986). - Donne, par sa lettre du 1er juillet, sa démission de vice-président du Sénat, en raison de sa nomination de Ministre des Finances [5 juillet] (A., t. I, p. 69 ; J.O., c.r., p. 768).- Est entendu dans la discussion de deux projets de lois : le 1er, portant ouverture et annulations de crédits sur l'exercice 1898; le 2e, ayant pour objet la prorogation de surtaxes à l'octroi de Paris [13 juillet] (A., t. I, p.155 : J.O., c.r., p. 831, 834). - Membre d'une Commission (F.6; J.O., p. 456).

PEYTRAL. Bouches-du-Rhône. - Adresse une lettre, en qualité de Ministre des Finances, à M. le Président du Sénat, relative à la nomination d'un membre de la Commission de contrôle de la circulation monétaire [25 octobre] (A., t. I, p. 2; J.O., c.r., p. 842). - Par décret du 1er novembre, est nommé Ministre des Finances [3 novembre] (J.O., c.r., p. 6732). - Prend part à la discussion du projet de loi concernant la régularisation de décrets rendus en Conseil d'État ; l'ouverture et l'annulation de crédits sur l'exercice 1898; l'ouverture de crédits d'exercices clos et périmés [19 décembre] (A., t. I, p. 211; J.O., c.r., p. 1022). - Est entendu dans la discussion : 1° du projet de loi, adopté par la Chambre des Députés, tendant à autoriser la ville de Paris à percevoir jusqu'au 31 décembre 1899 des taxes sur les boissons; 2os tendant à proroger jusqu'au 31 décembre 1899 le délai imparti pour abaisser les droits sur les boissons hygiéniques [24 décembre] (A., t. I, p. 310 ; J.O., c.r.,. p. 1093).