Allez au contenu, Allez à la navigation

Extrait de la table nominative 1975

RIBEYRE (M. PAUL) [Ardèche].

Interventions :

Intervient, en tant que rapporteur spécial de la commission des finances, du contrôle budgétaire et des comptes économiques de la nation dans la discussion du projet de loi de finances pour 1976, adopté par l'Assemblée nationale. - Suite de la discussion [28 novembre 1975]. - DEUXIÈME PARTIE. - TRAVAIL ET SANTÉ PUBLIQUE. - SANTÉ. - Analyse comment les dotations de ce budget permettent la réalisation des quatre grandes missions du ministère, à savoir la recherche médicale, l'enseignement, l'action médicale et l'action sociale (p. 3870 à 3872) ; en ce qui concerne d'abord la recherche, passe en revue les crédits de l'I. N. S. E. R. M. (institut national de la santé et de la recherche médicale), puis ceux de l'institut Pasteur, enfin, ceux de la fondation Curie et de l'institut du radium (p. 3871, 3872) ; s'agissant de l'enseignement, évoque la pénurie d'infirmières dans les hôpitaux (ibid.) ; aborde ensuite les problèmes de l'action médicale en envisageant successivement la protection et la prévention sanitaire (périnatalité et régulation des naissances), la situation du service de santé scolaire puis le problème de l'équipement hospitalier (ibid.) ; évoquant en dernier lieu les problèmes de l'action sociale, réclame une nouvelle répartition des dépenses entre l'Etat et les collectivités locales (p. 3872) ; rappelle que ce budget est le premier du VIIe Plan, dont les programmes d'équipements sanitaires et sociaux ne seront pourtant connus qu'au prochain printemps (ibid.) ; estime satisfaisant le pourcentage d'exécution des équipements sanitaires prévus au VIe Plan. (ibid.) ; souhaite au cours du VIIe Plan la poursuite de l'effort d'équipement et de recrutement et le développement des activités du thermalisme (ibid.).