Allez au contenu, Allez à la navigation

Extrait de la table nominative 1989

ROGER (Jean), sénateur du Tarn-et-Garonne (GD, groupe devenu RDE le 4 avril 1989 ; JO Lois et décrets du 5 avril 1989).

NOMINATIONS

- Membre de la commission des affaires économiques.

Est nommé de nouveau membre de cette commission (JO Lois et décrets du 5 octobre 1989).

- Est élu membre suppléant de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe et de l'Assemblée de l'Union de l'Europe occidentale (JO Lois et décrets du 20 octobre 1989).

INTERVENTIONS

- Projet de loi de finances pour 1990 [n° 58 (89-90)].

Deuxième partie :

Agriculture et forêt- (28 novembre 1989) (p. 4043, 4044) : caractère non prioritaire du projet de budget pour l'agriculture - Mécontentement des agriculteurs en Midi-Pyrénées - Progression du BAPSA, sans amélioration du régime des prestations - Désertification - Approuve certaines mesures ponctuelles, notamment de solidarité, de ce projet de budget - Insuffisance des crédits de l'hydraulique ; résultats désastreux d'une gestion passée incohérente ; exemple du coûteux projet de remise en état du canal de la Meste, essentiel à l'alimentation en eau de la Gascogne - Prêts bonifiés - Conditions du règlement du sinistre « pluviosité 88 » dans le Tarn-et-Garonne - Attente des indemnisations dans le département suite à la sécheresse de l'été 1989 ; distribution parcimonieuse de fourrage pour le gros bétail ; fonds de garantie des calamités agricoles - Quotas laitiers ; question sur la répartition des quantités supplémentaires accordées par la CEE ; investissements d'un groupe laitier espagnol en Tarn-et-Garonne - Déplore l'absence de politique de conquête des marchés de la CEE - (p. 4045) : nécessaire diminution des charges à l'origine de la distorsion de concurrence des agriculteurs français au sein de la CEE- Votera ce projet de budget.