Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Groupe de travail sur la sécurité routière

Le 24 janvier 2018, la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable et la commission des lois du Sénat ont décidé la création d’un groupe de travail commun sur la sécurité routière, composé de M. Michel RAISON (Les Républicains – Haute-Saône), M. Jean-Luc FICHET (Socialiste et républicain – Finistère) et Mme Michèle VULLIEN (Apparentée Union Centriste – Rhône).

Ce groupe de travail est chargé d’évaluer, sans a priori, l’utilité et l’efficacité pour la lutte contre l’insécurité routière de certaines mesures annoncées par le Gouvernement, à l’issue du comité interministériel de la sécurité routière du 9 janvier 2018, parmi lesquelles la réduction de 90 km/h à 80 km/h de la vitesse maximale autorisée sur certaines routes, et de formuler toute proposition pour renforcer l’efficacité de la lutte contre l’insécurité routière.

Avant de rendre leurs conclusions, fin avril 2018, et soucieux d’associer à leur réflexion l’ensemble de la société civile, les sénateurs membres du groupe de travail vous proposent de leur adresser votre contribution grâce à cet espace participatif.

Michel RAISON

       (Les Républicains)           

Jean-Luc FICHET

(Groupe socialiste et républicain) 

         Michèle VULLIEN      

(Apparentée au groupe
Union Centriste)

Actualités

Mardi 13 février 2018

Auditions du groupe de travail

Les membres du groupe de travail ont entendu les représentants du Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement (CEREMA) et du Laboratoire d’accidentologie, de biomécanique et d’études du comportement humain (Lab), ainsi que M. Philippe Houillon, maire de Pontoise, ancien député, rapporteur de la mission d’information relative à l’analyse des causes des accidents de la circulation et à la prévention routière en 2011.

Jeudi 8 février 2018

Installation du groupe de travail et lancement d'un espace participatif

A l'issue de leur première réunion, les membres du groupe de travail ont arrêté un programme d'auditions qui leur permettra d'entendre institutionnels, experts et associations.

Ils ont adressé un courrier commun au Premier ministre demandant que le Gouvernement suspende, dans l’attente de leurs conclusions (fin avril 2018), sa décision de réduire à 80 km/h la vitesse maximale autorisée sur certaines routes.

Soucieux d’associer à cette réflexion l’ensemble de la société civile, les membres du groupe de travail vous proposent de leur adresser votre contribution grâce à cet espace participatif.

Mercredi 24 janvier 2018

Audition du délégué interministériel à la sécurité routière et création d'un groupe de travail

À l’issue de cette audition du  délégué interministériel à la sécurité routière, les deux commissions ont créé un groupe de travail commun sur la sécurité routière composé de trois membres : M. Michel RAISON (Les Républicains – Haute-Saône), M. Jean-Luc FICHET (Socialiste et républicain – Finistère) et Mme Michèle VULLIEN (Apparentée Union Centriste – Rhône).

Mercredi 24 janvier 2018

Audition d'Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière

Sous la présidence de MM. Philippe BAS (Manche – Les Républicains) et Hervé MAUREY (Eure – Union Centriste), la commission des lois et la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable du Sénat ont entendu, mercredi 24 janvier 2018, M. Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière, pour obtenir des explications complémentaires sur les mesures du plan gouvernemental de lutte contre l’insécurité routière (parmi lesquelles figure la réduction de 90 km/h à 80 km/h de la vitesse maximale autorisée sur certaines routes).

La vidéo de l'audition

Le compte rendu