Allez au contenu, Allez à la navigation

Compte rendu analytique officiel du 10 avril 2018

Rappel au Règlement

M. Jean Louis Masson . - Le président de la République et son entourage ont laissé entendre que la France pourrait s'associer aux États-Unis pour engager une agression armée contre le gouvernement syrien.

L'engagement militaire de la France a été acté mais on a l'impression que le président de la République est prêt à bafouer le droit international et à passer outre les décisions de l'ONU. Le Parlement devrait au minimum être consulté et se prononcer par un vote sur l'opportunité d'une telle intervention.

Au moment où la France reçoit le pire des dictateurs, celui d'Arabie saoudite, pays arriéré qui pratique encore la lapidation, et lui vend des armes qu'il emploie contre les Houthis au Yémen, elle n'a pas de leçon à donner !

M. le président. - Quoique je n'ai pas bien saisi le rapport avec notre Règlement, acte vous est donné de votre rappel au Règlement.