Allez au contenu, Allez à la navigation



3 août 2002 : Budget européen 2003 ( texte adopté par le sénat )

 

Résolution sur l'avant-projet de budget européen pour 2003

le 3 août 2002

 

N° 115
SÉNAT


SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2001-2002

RÉSOLUTION EUROPÉENNE


sur l'avant-projet de budget des Communautés européennes pour l'exercice 2003 (E 2030).


Est devenue résolution du Sénat, conformément à l'article 73 bis, alinéa 8, du Règlement du Sénat, la résolution adoptée par la commission des finances dont la teneur suit :

Voir les numéros :

Sénat : 353 et 359 (2001-2002).

Le Sénat,

Vu l'article 88-4 de la Constitution,

Vu l'avant-projet de budget des Communautés européennes pour l'exercice 2003 (E 2030),

Se félicite de la modération de l'augmentation proposée pour le budget communautaire en 2003 par rapport à l'exercice 2002, soit 1,4 % en crédits d'engagement et 2,7 % en crédits de paiement, qui devrait pour une fois être inférieure à celle des budgets des Etats membres ;

Relève, toutefois, que cette modération résulte plus d'économies de constatation, involontaires et non reconductibles, que de véritables efforts de rationalisation des dépenses ;

Demande au Gouvernement :

- de lutter contre l'accumulation des restes à liquider, notamment en matière de fonds structurels et de dépenses de préadhésion, en fixant les crédits d'engagement afférents à un niveau plus réaliste ;

- de financer par redéploiement le surcroît des dépenses administratives et de personnel lié à la préparation de l'élargissement, qui ne saurait justifier ni un dépassement du plafond des perspectives financières, ni le recours à l'instrument de flexibilité.

Devenue résolution du Sénat le 3 août 2002.

Le Président,

Signé :
Christian PONCELET.