Allez au contenu, Allez à la navigation

"Informatique : servitude ou libertés ?""

Actes de colloque 10 janvier 2007

L'informatique et les technologies de communication constituent un des moteurs de l'économie et des relations sociales. Elles sont également perçues comme des outils de sécurité publique. Elles constituent, enfin, le ressort d'instruments de confort et de puissance intégrés à la vie quotidienne de chacun de nous.

Ces évolutions rapides, auxquelles nous participons, consciemment ou non, comportent déjà toutes les possibilités de l'identification infaillible de l'homme et du suivi de ses activités individuelles ou collectives réalisées par l'intermédiaire de supports électroniques. Elles défient la loi de 1978 modifiée en 2004 destinée à assurer la protection des libertés et des droits fondamentaux face à l'informatique. Elles interrogent les valeurs attachées à la démocratie dans un monde ouvert tout autant que notre conception de l'homme et de la société.

A l'heure où se cumulent les vagues technologiques dans un contexte de recherche de sécurité collective, ce colloque de réflexion, organisé conjointement par la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés et l'Université Paris II, sous l'égide et avec l'appui du Sénat, a bénéficié des regards croisés et exigeants de représentants de tous les acteurs concernés, français et étrangers : industrie, services, administrations, associations, politiques, commissaires chargés de la protection des données personnelles, universitaires et chercheurs.

Ce volume s'inscrit dans la série de publications destinées à rendre compte des manifestations et colloques institutionnels organisés par le Sénat ainsi que, le cas échéant, par ses commissions ou délégations.

Cette collection est l'expression de la volonté d'ouverture du Sénat. Elle a pour vocation de mieux faire connaître son activité de réflexion et sa force de proposition.

Tous les documents de la rubrique