Allez au contenu, Allez à la navigation

Le Palais de la découverte : un condensé de dysfonctionnements administratifs et politiques

Rapport d'information de M. Philippe ADNOT, fait au nom de la commission des finances n° 354 (2006-2007) - 27 juin 2007

La commission des finances a confié à M. Philippe Adnot, rapporteur spécial de la mission « Recherche et enseignement supérieur », une mission de contrôle sur le Palais de la Découverte. Créé en 1937 par Jean Perrin, le Palais de la Découverte a pour objectif de présenter la science « en train de se faire » par le biais d'exposés, d'expériences et de manipulations commentées. Avec la Cité des sciences, il apparaît comme un acteur de premier plan de la diffusion scientifique et technologique dans notre pays. Fondé sur une médiation scientifique originale, le Palais de la Découverte, malgré les années et la création de la Cité des sciences et de l'industrie, continue d'attirer un public important.Toutefois, au terme de ce contrôle, deux conclusions se dégagent :-d'une part, la ressource que constitue cet établissement auregard de la diffusion scientifique paraît sous-utilisée et négligée ;-d'autre part, le Palais de la Découverte s'apparente à un condensé de dysfonctionnements administratifs et politiques. Dénonçant fortement la dégradation du bâtiment, M. Philippe Adnot s'attache à formuler des recommandations pragmatiques, destinées à déclencher un processus décisionnel qui fait défaut depuis plus de deux décennies.

A lire aussi

Tous les documents de la rubrique