Allez au contenu, Allez à la navigation

Quelles réponses apporter à une diplomatie culturelle en crise ?

Rapport d'information de M. Adrien GOUTEYRON, fait au nom de la commission des finances n° 428 (2007-2008) - 30 juin 2008

Ce rapport, engagé après la controverse sur la mort supposée de la culture française, est issu des travaux de M. Adrien Gouteyron, rapporteur spécial de la mission « Action extérieure de l'Etat » sur la politique de « rayonnement culturel ».

Etablissant le constat d'une diplomatie culturelle en crise, il souhaite une meilleure utilisation du milliard d'euros consacré à la promotion de la culture française à l'étranger et propose :

- de retrouver un pilote, et rompre ainsi avec le « Yalta » décidé contre le souhait d'André Malraux : « au ministère de la culture, la culture en France ; au ministère des affaires étrangères le monopole de la culture à l'étranger ». Le ministère de la culture doit s'engager fortement dans la définition d'une nouvelle stratégie de rayonnement international ;

- de revoir le modèle du « centre culturel » à l'étranger, en redéployant l'ensemble des moyens, en Europe et dans les pays de l'OCDE, vers des programmations « hors les murs » ;

- de permettre aux conseillers culturels de redevenir le pivot des échanges culturels, dans un rôle de mise en relation de nos industries culturelles avec celles des pays étrangers, au service des créateurs français à l'international.

A lire aussi

Tous les documents de la rubrique