Allez au contenu, Allez à la navigation

Papouasie-Nouvelle-Guinée, Iles Salomon, Vanuatu, États émergents d'Océanie

Rapport de groupe interparlementaire d'amitié n° 89 - 1 juin 2010

« L'Océanie, qui couvre un tiers de la surface du globe, est un espace de contacts millénaires entre les peuples, que l'histoire a doté d'une remarquable diversité culturelle ». Situé en tête de la déclaration finale du troisième sommet France - Océanie qui s'est tenu à Nouméa le 31 juillet 2009, ce prologue rappelle l'importance de cette immense zone géographique.

S'étirant sur plus de 10 000 km dans l'océan Pacifique, entre l'Asie du Sud-est et l'Amérique, deux régions parmi les plus dynamiques du monde, l'Océanie couvre un tiers de la surface du globe.

Le troisième sommet France - Océanie a été l'occasion pour les États participants d'aborder les grands enjeux d'une région dans laquelle la France, puissance riveraine du Pacifique du fait de ses trois collectivités d'outre-mer (la Nouvelle-Calédonie, la Polynésie et Wallis-et-Futuna), est engagée. S'inscrivant dans la lignée des précédents sommets de Papeete (2003) et de Paris (2006), il témoigne de la volonté de notre pays de donner un nouvel élan à la coopération régionale.

C'est dans ce contexte que le groupe interparlementaire d'amitié France - Vanuatu - Iles du Pacifique1 a organisé, en septembre 2009, un déplacement afin de mesurer, sur place, la réalité de cette nouvelle impulsion et d'être à l'écoute des autorités et des populations locales quant à leurs attentes vis-à-vis de la France. L'intérêt de la délégation sénatoriale s'est plus particulièrement porté sur trois jeunes États de l'arc mélanésien (la Papouasie - Nouvelle-Guinée, les Iles Salomon et le Vanuatu) qui, par leur histoire récente, sont emblématiques des profondes mutations que connaît cette région et des nouveaux défis auxquels elle doit faire face.

Au cours de sa mission dans ces nouveaux États émergents au plan international, la délégation sénatoriale a également tenté d'évaluer les perspectives du rôle de la France dans cette région, après le sommet de juillet 2009.

1 Le groupe sénatorial France - Vanuatu - Iles du Pacifique couvre la zone géographique suivante : Iles Cook, Iles Fidji, Kiribati, Mariannes du Nord, Iles Marshall, Micronésie, Nauru, Iles Niué, Palaos, Papouasie-Nouvelle Guinée, Pitcairn, Iles Salomon, Samoa occidentales, Tokelau, Tonga, Tuvalu, Vanuatu.

Tous les documents de la rubrique