Allez au contenu, Allez à la navigation

#PasDeVague : la détresse des enseignants face à la violence scolaire

Rapport d'information de Mme Catherine MORIN-DESAILLY, fait au nom de la commission de la culture, de l'éducation et de la communication n° 226 (2018-2019) - 19 décembre 2018

À la suite des faits graves qui se sont produits à Créteil au mois d'octobre 2018, de nombreux professeurs ont témoigné sur les réseaux sociaux de la réalité de leur quotidien, marqué par les incivilités voire par la violence, et d'un soutien de l'institution qu'ils estiment insuffisant.

Dans la continuité de ses travaux sur le métier d'enseignant et en vue de l'examen du projet de loi pour l'école de la confiance, la commission de la culture, de l'éducation et de la communication du Sénat a souhaité se saisir de ce phénomène afin d'en tirer toutes les leçons.

Outre une analyse de la mobilisation sur les réseaux sociaux à travers le #PasDeVague, la commission a mené, les 5 et 12 décembre, une série d'auditions. Elle a ainsi reçu les représentants des syndicats des personnels de direction, Benjamin Moignard, sociologue et spécialiste de la violence en milieu scolaire et cinq professeurs ayant témoigné sur les réseaux sociaux.

Il en ressort une vision sans concession de la situation : déconsidération à l'égard de l'institution scolaire, impréparation des enseignants à ces phénomènes, absence de véritable formation continue et paradoxalement, très grande attente vis-à-vis de l'école d'une société en perte de repères.

Tous les documents de la rubrique