Allez au contenu, Allez à la navigation

La gratuité totale des transports collectifs : fausse bonne idée ou révolution écologique et sociale des mobilités ?

Rapport d'information de M. Guillaume GONTARD, fait au nom de la MI Gratuité des transports collectifs n° 744 (2018-2019) - 25 septembre 2019

Afin de répondre à cette question, la mission d'information du Sénat a procédé à de nombreuses auditions et s'est appuyée sur les réponses aux questionnaires qu'elle avait adressés aux collectivités qui ont mis en place la gratuité des transports collectifs, envisagent de le faire, ou, a contrario, l'ont écarté après l'avoir envisagée. Elle a également recueilli l'opinion de 10 500 internautes grâce à une consultation en ligne qui a montré le vif intérêt que portent nos concitoyens aux questions de mobilité, au coeur de leur quotidien.

Le rapport traduit un point d'équilibre entre aspirations à une mobilité écologique pour tous et préservation des grands équilibres de notre politique de transports collectifs, qui a fait ses preuves. L'exemple des vingt-neuf collectivités françaises qui l'ont mise en place ainsi que les expériences à l'étranger montrent que si par sa simplicité la gratuité totale des transports collectifs ouvre la voie à une véritable révolution sociale des mobilités, son bilan environnemental est jusqu'à présent mitigé. En tout état de cause, elle n'a qu'une capacité limitée à engager une transformation en profondeur de la société et de l'espace. Elle doit nécessairement s'inscrire dans un projet global. La mission formule donc huit recommandations et invite par ailleurs à poursuivre la réflexion sur la mise en place de financements alternatifs pour une mobilité à l'avenir plus écologique et plus connectée.

A lire aussi

Tous les documents de la rubrique