Allez au contenu, Allez à la navigation

Les collectivités locales, engagées au service de nos ruralités

Rapport d'information de MM. Bernard DELCROS, Jean-François HUSSON, Franck MONTAUGÉ et Raymond VALL, fait au nom de la délégation aux collectivités territoriales n° 251 (2019-2020) - 16 janvier 2020

Contrairement à une image trop répandue, la ruralité est multiple, dynamique et porteuse de projets nombreux. Fragilisée néanmoins par des évolutions économiques ou sociologiques de grande ampleur, comme la montée en puissance de l'urbanisation, dont l'un des derniers avatars est le phénomène de métropolisation, elle doit être accompagnée dans ses efforts de développement au service de ses habitants, qui représentent le tiers de la population nationale. La délégation aux collectivités territoriales et à la décentralisation, en créant un groupe de travail sur les collectivités locales actrices du développement des territoires ruraux, a voulu à la fois dévoiler la réalité des ruralités d'aujourd'hui et explorer les voies permettant le renforcement de l'attractivité de ces territoires.

Les rapporteurs et les membres du groupe de travail ont pu, à cet effet, s'appuyer sur de nombreuses auditions et des déplacements (Cantal, Ardennes, Gers et Haute-Garonne), ainsi que sur un colloque, tenu le 7 novembre 2019 au Sénat, où les témoignages de réussites locales ont été la preuve que les territoires ruraux fourmillent de pratiques innovantes à faire connaître.

La délégation formule des recommandations afin que les ruralités accèdent à la reconnaissance qu'elles méritent, y compris du point de vue statistique. Elle met également en lumière les outils dont se sont saisis les collectivités territoriales et leurs groupements pour favoriser le développement des territoires ruraux. Elle souligne que ces outils de développement doivent s'adosser à des capacités d'ingénierie territoriale, que la délégation souhaite voir renforcées. Enfin, dans un pays où la décentralisation demeure récente et inachevée, la délégation rappelle que le partenariat avec les services de l'État est vital pour ces territoires. L'État doit être davantage facilitateur pour les acteurs locaux et, au-delà, soutenir plus activement les ruralités.

A lire aussi

Tous les documents de la rubrique