Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Intervention de M. Gérard LARCHER,
Président du Sénat,
pour l’inauguration de l’exposition « Hyper Nature ».

Jeudi 18 décembre 2014


Monsieur le Président Jean-Pierre Caffet, cher collègue,
Chers collègues,
Mesdames et Messieurs les partenaires,
Mesdames, Messieurs,

C’est, en effet, une joie et un honneur pour moi de vous accueillir aujourd’hui dans les salons de Boffrand, dans le cadre de l’inauguration de l’exposition « Hyper Nature ».

Je voudrais adresser également tous mes remerciements au photographe Philippe Martin, à l’organisation Biotope et à ses partenaires, pour nous avoir permis de découvrir, avec autant de détails et de couleurs, des espèces, végétales ou animales, familières, insolites ou méconnues.

Cette exposition préfigure une année 2015 où les questions environnementales dans toutes leurs composantes seront à l’ordre du jour de l’agenda sénatorial. Plusieurs grands rendez-vous législatifs en perspective : projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte, projet de loi relatif à la biodiversité. Sans oublier la tenue à Paris, en décembre, de la 21e  Conférence climat dont la France assurera la présidence, échéance essentielle pour la lutte contre le changement climatique. Le Sénat s’associera largement à cet événement. La commission du développement durable a déjà engagé une réflexion sur les enjeux de ce Sommet.

C’est l’occasion aussi de souligner, ici au Sénat, la responsabilité et l’implication active des collectivités territoriales, et de leurs élus, dans la défense et la conservation du patrimoine naturel dont la diversité et la richesse contribuent à l’identité de nos territoires.  Les collectivités se sont, en effet, engagées depuis longtemps dans des politiques de protection et de gestion des espaces naturels.

Les grilles du jardin du Luxembourg accueilleront, à partir du mois d’avril, une série de photographies qui mettra à l’honneur les montagnes de France, comme éléments de notre patrimoine et de cette diversité territoriale dont le Sénat est porteur.

La communication du Sénat doit aujourd’hui s’ouvrir plus largement sur l’extérieur, sur les territoires et sur les nouveaux médias, contribuant ainsi à se diversifier dans sa forme.

J’espère sincèrement qu’avec « Hyper Nature », chaque passant, chaque personne prenne le temps de se retrouver face à ces photographies pour en comprendre tout le sens, et se réjouir de la chance que nous avons d’avoir une telle biodiversité sur notre Terre, si vaste, si variée, si belle ! Merci à tous.