Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

La mission commune d'information "Évaluation des effets des mesures de confinement" a établi son programme de travail


Vendredi 5 février 2021

Lors de sa réunion du 4 février 2021, la mission commune d’information chargée d’évaluer les effets des mesures prises ou envisagées en matière de confinement ou de restrictions d’activités a établi son programme de travail.

La mission a choisi deux thèmes d’étude :
- la culture, l’éducation et la jeunesse ;
- la dimension territoriale de la lutte contre la pandémie et les solidarités de proximité.

Comme l’a expliqué le président de la mission, Bernard JOMIER (App. Socialiste, Écologiste et Républicain – Paris), " Depuis le début, le gouvernement a choisi de limiter la circulation du virus pour préserver notre système de santé. Malgré le prolongement de la pandémie, les restrictions d’activités n’ont pas véritablement évolué. Tant qu’une stratégie d’éradication du virus ne sera pas applicable, nous devons collectivement réfléchir à mieux adapter notre stratégie sanitaire aux différents secteurs d’activité".

C’est dans ce contexte général que la mission s’attachera en priorité à évaluer l’impact des mesures de confinement et de fermeture des établissements culturels et éducatifs ainsi que les conséquences induites sur l’ensemble des activités culturelles. Roger KAROUTCHI (Les Républicains – Hauts-de-Seine), rapporteur, a souligné "la fermeture des lieux de culture n’est pas uniquement un problème économique. C’est également une question de vie sociale, notamment pour les jeunes sur lesquels pèsent de multiples responsabilités alors qu’ils sont a priori les moins concernés par l’épidémie". La mission veillera donc à formuler des recommandations en matière d’adaptation des restrictions d’activités applicables au secteur culturel et éducatif, en s’appuyant notamment sur des comparaisons internationales.

La mission a également décidé de mener une analyse approfondie de la dimension territoriale des restrictions sanitaires. À cet égard, comme l’a expliqué Jean-Michel ARNAUD (Union Centriste – Hautes-Alpes), rapporteur, "la gestion de la crise a engendré de fortes incompréhensions dans les territoires. Définir comment vivre avec le virus en tenant compte de la diversité territoriale constitue un objectif prioritaire". Afin d’évaluer les effets et perceptions de la crise sanitaire dans les territoires, la mission lancera prochainement une consultation des élus locaux sur le site internet du Sénat. Elle s’attachera par ailleurs à déterminer l’importance des solidarités de proximité induites par la gestion de la crise sanitaire.

 

L’actualité de la mission commune d'information sur le site internet du Sénat : http://www.senat.fr/commission/missions/evaluations_des_mesures_en_matiere_de_confinement.html

Contact(s) presse :