Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Promouvoir et protéger une culture partagée de l'intégrité scientifique : L'Office parlementaire scientifique présente son rapport le jeudi 4 mars 2021 à 12h30


Mardi 2 mars 2021

L’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) a engagé, à l’été 2019, une étude sur l’intégrité scientifique, en réponse à une saisine de la commission de la culture, de l’éducation et de la communication du Sénat. L’étude a été confiée à Pierre Henriet, député, et Pierre Ouzoulias, sénateur.

Les rapporteurs n’ont pas voulu se contenter d’épingler les mauvaises pratiques, les "méconduites scientifiques", car l’immense majorité des chercheurs français ont un comportement vertueux. Bien sûr, traiter correctement les cas de méconduites reste indispensable, mais d’ores et déjà leur instruction repose sur des bases solides et l’on ne gagnerait guère à les judiciariser.

L’essentiel est ailleurs, dans le développement d’une "culture partagée de l’intégrité scientifique" qui repose sur un environnement de recherche favorable. En effet, les critères d’évaluation de la recherche, la course à la publication scientifique ou encore la pression à la production de résultats positifs, sont autant de facteurs susceptibles de susciter des comportements peu intègres. Il faut donc décentrer le regard, ne plus voir les chercheurs comme les seuls maillons faillibles, pour jauger tous les acteurs de la recherche, en particulier les opérateurs, les financeurs, les éditeurs et les évaluateurs, ainsi que leur tutelle, le ministère chargé de l’enseignement supérieur. Tous ensemble, ils doivent s’engager dans la construction d’un environnement propice au renforcement de l’intégrité scientifique.

Les rapporteurs formulent dix recommandations pour guider cet effort collectif. Leur mise en œuvre participera du rétablissement de la confiance à l’égard de la science et renforcera la légitimité de la recherche française sur la scène internationale.

Les rapporteurs présenteront leurs conclusions à la presse :

Jeudi 4 mars, à 12 heures 30
en visioconférence de presse

Cette visioconférence sera accessible par le biais de l’application Zoom. Les journalistes souhaitant y participer sont invités à se manifester par mail auprès de la division de la Presse jusqu’au jeudi 4 mars à 12 heures, à l’adresse suivante : presse@assemblee-nationale.fr.

 



 L’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques est présidé par Cédric Villani, député (Essonne - non inscrit) ; son premier vice-président est Gérard Longuet, sénateur (Meuse - Les Républicains).

L'Office sur Internet :

Contact(s) presse :