Allez au contenu, Allez à la navigation

Plan de modernisation de la police

8e législature

Question écrite n° 04927 de M. Paul Loridant (Essonne - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 05/03/1987 - page 316

M.Paul Loridant ayant pris connaissance de l'avis défavorable émis par la commission spéciale des marchés au sujet des travaux de l'école de police de Gif-sur-Yvette, demande à M. le ministre de l'intérieur où en est l'application du plan de modernisation de la police adopté en 1985. Il souhaite connaître les motifs qui ont amené la commission spéciale à émettre un tel avis pour les travaux de l'école de Gif-sur-Yvette située sur le plateau du Moulon. Avec les inévitables retards dans la réalisation de l'école, il s'inquiète par ailleurs, des éventuelles conséquences en matière de formation du personnel et lui demande quelles mesures il envisage afin de remédier aux problèmes que rencontreront les personnels de police en formation.



Réponse du ministère : Sécurité

publiée dans le JO Sénat du 28/05/1987 - page 862

Réponse. -Dans le souci d'améliorer les conditions et la qualité d'accueil des stagiaires et élèves fonctionnaires de police, l'administration de la police nationale a décidé de moderniser le centre national d'études et de formation de Gif-sur-Yvette. Il est vrai que ce projet a pris un léger retard dans la mesure où la commission spéciale des marchés a émis un avis défavorable portant non sur l'opportunité de l'opération envisagée, mais sur la procédure d'adjudication suite à un vice de forme. Une nouvelle consultation a aussitôt été organisée et l'étude des projets présentés actuellement en cours doit aboutir prochainement au choix d'un nouvel adjudicataire. La mise en chantier des travaux, légèrement retardée par ce contretemps pourra néanmoins s'effectuer dans le courant de l'année 1987, ce qui permettra, comme prévu, d'augmenter les capacités et les conditions d'accueil des stagiaires de police.