Allez au contenu, Allez à la navigation

Vérificateurs de la distribution et de l'acheminement

8e législature

Question écrite n° 05147 de M. Georges Berchet (Haute-Marne - G.D.)

publiée dans le JO Sénat du 19/03/1987 - page 406

M.Georges Berchet appelle l'attention de M. le ministre délégué auprès du ministre de l'industrie, des P. et T. et du tourisme, chargé des P. et T., sur le dossier catégoriel des vérificateurs de la distribution et de l'acheminement. Il lui expose qu'en raison de la sévérité de la sélection actuellement appliquée, 400 vérificateurs semblent devoir rester à reclasser à la fin de 1988 contrairement aux orientations gouvernementales exposées notamment en réponse à une question écrite (J.O. Assemblée nationale, Débats parlementaires, questions, du 29 septembre 1986, p. 3392 et 3393). Il souligne l'inquiétude de ces fonctionnaires et la nécessité d'assurer la poursuite du processus conduisant à leur reclassement d'ensemble en catégorie A. Il lui demande en conséquence quelles sont les mesures qu'il entend prendre à cet effet.



Réponse du ministère : Postes et télécommunications

publiée dans le JO Sénat du 14/05/1987 - page 767

Réponse. -Le projet d'intégration en catégorie A des vérificateurs de la distribution et de l'acheminement est une priorité de la politique de personnel de la poste depuis plusieurs années. S'appuyant sur le renforcement des missions des établissements dans le cadre de la déconcentration des responsabilités, ce plan a fait l'objet d'un nouvel examen approfondi avec les ministères de tutelle lors des négociations budgétaires pour 1987. C'est ainsi qu'a été décidée, dans un premier temps, la création de deux cents emplois d'inspecteur des services commerciaux et administratifs au titre des budgets de 1987 et 1988. La direction générale de la poste entend poursuivre ces négociations lors de la préparation budgétaire pour 1989 dans le but de prolonger cette réforme au-delà des décisions arrêtées. Les conditions retenues dans le cadre du budget pour ce reclassement sont les suivantes : 1° accès en catégorie A par examen professionnel : cette procédure spécifique perme
t de réserver aux seuls vérificateurs des services de la distribution-acheminement candidats les deux cents emplois obtenus ; il convient à cet égard de souligner que le taux de sélection pour l'accès au grade d'inspecteur, qui était pour ces agents de l'ordre de 15 p. 100 au cours des dernières années, est nettement amélioré dans le cadre de la mise en oeuvre prioritaire du plan de valorisation des fonctions de vérificateur des services de la distribution-acheminement, puisqu'il devrait être de l'ordre de 25 p. 100 ; 2° nomination en établissement : dans le cadre de la politique de déconcentration et de développement de la poste, il apparaît essentiel que les chefs d'établissement important disposent auprès d'eux de la compétence nécessaire à la mise en place et au suivi de l'organisation du réseau de distribution du courrier et à l'amélioration de la gestion de ces services. C'est pourquoi un effort tout particulier doit être fait pour l'affectation de cadres de la distribution et de l'acheminement dans les établissements.