Allez au contenu, Allez à la navigation

Retombées industrielles consécutives à la commande d'avions Awacs

8e législature

Question écrite n° 05196 de M. Paul Loridant (Essonne - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 19/03/1987 - page 398

M. Paul Loridant constate qu'avant même le vote de la loi de programmation militaire déposée au Parlement, le ministère de la défense a décidé de passer commande de trois avions Awacs pour conforter le système de détection aéroporté. Il demande à M. le ministre de la défense une évaluation des retombées industrielles, technologiques de ces commandes sur l'industrie française et une estimation des contreparties ainsi obtenues.



Réponse du ministère : Défense

publiée dans le JO Sénat du 09/04/1987 - page 540

Réponse. -Le contrat d'achat de trois appareils Awacs avec option sur deux appareils supplémentaires a été signé le 26 février 1987 avec la société Boeing par le Gouvernement français. D'importantes contreparties, à hauteur de 130 p. 100 du montant de ce contrat, sont prévues. Elles correspondent, d'une part, à la fourniture de systèmes C.F.M. 56 pour les Awacs français et britanniques, d'autre part, à l'achat d'équipements et de matériels à des entreprises françaises d'armement par la société américaine qui a reconnu leur compétence. Ce contrat n'entraîne donc pas d'affaiblissement du tissu industriel national.