Allez au contenu, Allez à la navigation

Usage du titre de psychologue: décrets d'application

8e législature

Question écrite n° 05526 de M. José Balarello (Alpes-Maritimes - U.R.E.I.)

publiée dans le JO Sénat du 09/04/1987 - page 519

M.José Balarello attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale sur la situation des psychologues de l'éducation nationale. L'article 44 de la loi n° 85-772 du 25 juillet 1985 réglemente l'obtention et l'usage du titre de psychologue, mais, depuis, ses décrets d'application n'ont toujours pas été publiés. Dans le même temps, le ministère a suspendu la formation initiale des psychologues de l'éducation nationale, les départs en retraite n'étant donc pas compensés. N'aurait-il pas été possible d'effectuer un recrutement transitoire sur la base des enseignants titulaires d'une licence ou d'une maîtrise de psychologie, ce qui permet l'accession des stagiaires au D.E.S.S. Il lui demande quelle est sa position sur ce problème.



Réponse du ministère : Éducation

publiée dans le JO Sénat du 28/05/1987 - page 853

Réponse. -La décision d'interrompre, pour l'année scolaire 1987-1988, le recrutement des stagiaires psychologues scolaires selon les instructions de la note de service n° 86-392 du 16 décembre 1986 (cf. Bulletin officiel de l'éducation nationale n° 1 du 8 janvier 1987) a été prise en raison des problèmes nombreux et complexes que pose l'application de l'article 44 de la loi n° 85-772 du 25 juillet 1985 relatif au titre de psychologue. Ces problèmes font l'objet d'une analyse approfondie qui s'inscrit dans le cadre de la réflexion générale entreprise sur les structures spécialisées de l'enseignement du premier degré. Il est donc prématuré de se prononcer sur l'avenir qui sera réservé aux conditions de recrutement et d'exercices des psychologues scolaires avant de connaître le résultat de l'ensemble des travaux en cours. Quelle que soit la décision qui sera prise à l'égard des structures existantes, il va de soi que les maîtres spécialisés en place continueront à assurer aux élèves en difficultés les aides et le soutien pédagogiques nécessaires.