Allez au contenu, Allez à la navigation

Statut des conseillers d'orientation

8e législature

Question écrite n° 05600 de M. Marc Boeuf (Gironde - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 16/04/1987 - page 564

M.Marc Boeuf 14 * attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale sur les difficultés rencontrées par les conseillers d'orientation pour exercer leur métier et les menaces qui pèsent sur leur avenir. Le prochain budget réduisant de moitié le nombre de postes de conseiller d'orientation à l'entrée des centres de formation, alors que leur rôle est jugé primordial pour aider les jeunes à construire leur projet d'avenir, il s'étonne qu'une telle mesure puisse être envisagée. Il lui demande de revenir sur cette décision, et de leur accorder le statut et le titre de psychologue de l'éducation auxquels la loi leur donne droit, instituant la reconnaissance de leur rôle spécifique au sein de l'éducation nationale.



Réponse du ministère : Éducation

publiée dans le JO Sénat du 07/05/1987 - page 709

Réponse. -L'action des services d'orientation est importante, qu'il s'agisse de contribuer à l'adaptation scolaire des élèves ou de les aider à élaborer un projet personnel et professionnel dans la perspective d'une insertion réussie. Il est exact que le nombre des emplois d'élèves-conseillers d'orientation a été ramené de 240 à 180 au titre de la loi de finances de 1987. Cette mesure, correspondant à la volonté de gérer plus rigoureusement les dépenses publiques, aura deux conséquences : d'une part, le recrutement d'élèves-conseillers à la rentrée 1987 sera de soixante ; d'autre part, les soixante emplois supprimés permettront de gager la création d'autant d'emplois de conseillers d'orientation, étant entendu que les promotions sortant de formation resteront de l'ordre de 120, aussi bien pour la rentrée de septembre 1987 que pour celle de septembre 1988. Le recrutement annuel de 60 élèves-conseillers conduit à la formation d'un nombre équivalent de conseillers d'orientation. A moyen terme, ce flux se situe au-delà des besoins de remplacement annuel du corps et laisse donc envisager une légère augmentation des moyens des services d'orientation. La gestion des personnels d'orientation relève dorénavant de la direction des personnels enseignants. La loi du 25 juillet 1985 a créé le titre de psychologue. Les modalités d'application de cette disposition a des personnels fonctionnaires de l'éducation nationale posent différents problèmes actuellement à l'étude.