Allez au contenu, Allez à la navigation

Utilisation de la carte santé: bilan d'étude

8e législature

Question écrite n° 05795 de M. Jacques Golliet (Haute-Savoie - UC)

publiée dans le JO Sénat du 30/04/1987 - page 644

M.Jacques Golliet demande à M. le ministre des affaires sociales et de l'emploi de bien vouloir lui préciser la suite réservée aux conclusions de l'étude réalisée en 1985, pour son administration, par le Groupement Graphique Paris portant sur l'utilisation d'une carte à mémoire dite carte santé (chapitre 57-91 Etudes d'organisation informatique recherche).



Réponse du ministère : Affaires sociales

publiée dans le JO Sénat du 24/09/1987 - page 1500

Réponse. -L'étude qui a été confiée en 1985 au Groupement graphique de Paris avait pour objet d'effectuer une recherche d'image et de logo dans le cadre d'une expérimentation de carte à microprocesseur santé pour les enfants de zéro à deux ans, les femmes enceintes et les personnes de plus de soixante-cinq ans résidant à Blois. Cette étude, d'un montant de 13 639 francs (T.T.C.), a permis de déterminer l'image et le logo le plus porteur du message " santé " auprès des usagers, logo qui est apposé sur toutes les cartes santé de Blois. L'expérimentation proprement dite a débuté en décembre 1985, en ce qui concerne les cartes santé pour les femmes enceintes et les enfants de zéro à deux ans. Aujourd'hui, plus de 1 000 personnes sont en possession de cette carte, et l'ensemble du corps médical blésois dispose de l'équipement (Minitel, lecteur de cartes) nécessaire pour accéder aux informations contenues dans la mémoire du microprocesseur de la carte. En ce qui concerne les personnes de plus de soixante-cinq ans, la diffusion des cartes s'effectuera en octobre 1987. Ce décalage, pour cette population, est essentiellement dû à la mise en conformité des recommandations de la Communauté européenne portant sur le contenu d'une carte d'urgence européenne. Afin de pouvoir analyser concrètement cette expérimentation, une structure d'observation a été mise en place. Les conclusions de cette expérience sont attendues pour la fin de l'année 1988.