Allez au contenu, Allez à la navigation

Délai de mise en service de la nouvelle ligne TGV Lyon via Satolas

8e législature

Question écrite n° 06566 de M. Pierre Vallon (Rhône - UC)

publiée dans le JO Sénat du 11/06/1987 - page 911

M.Pierre Vallon attire l'attention de M. le ministre délégué auprès du ministre de l'équipement, du logement, de l'aménagement du territoire et des transports, chargé des transports, sur la très vive inquiétude exprimée par de nombreux élus et responsables socio-économiques de l'agglomération lyonnaise et de la région Rhône-Alpes à l'égard de l'information selon laquelle pour des raisons " administratives ", la nouvelle ligne T.G.V. contournant Lyon par l'Est via Satolas ne pourrait être mise en service qu'à partir de 1993. Il se permet de rappeler que les jeux Olympiques d'hiver se tiendront en 1992 à Albertville et qu'à cette occasion, l'absence de ce type d'infrasructure risque d'être tout particulièrement préjudiciable à l'aéroport de Lyon-Satolas, et aux intérêts économiques de toute cette région. Il lui demande de bien vouloir prendre toutes les dispositions afin de faire aboutir ce projet en temps utile.



Réponse du ministère : Transports

publiée dans le JO Sénat du 30/07/1987 - page 1201

Réponse. -Le projet d'une nouvelle ligne à grande vitesse pour le T.G.V., contournant l'agglomération lyonnaise par l'est, fait actuellement l'objet d'une proposition de la part de la S.N.C.F. Le ministre délégué chargé des transports a invité le préfet, commissaire de la République de la région Rhône - Alpes, à lui faire connaître son avis sur ce dossier, après avoir procédé aux concertations locales nécessaires ; la même demande a été faite aux préfets des départements concernés par le projet. L'intérêt de cette opération pour la région Rhône - Alpes, comme pour les régions Provence - Alpes - Côte d'Azur et Languedoc - Roussillon, au-delà même de 1992, justifie que cette étude et cette concertation soient poursuivies activement.