Allez au contenu, Allez à la navigation

Diffusion à travers le monde de la chaîne TV 5

8e législature

Question écrite n° 08033 de M. Olivier Roux (Français établis hors de France - UC)

publiée dans le JO Sénat du 15/10/1987 - page 1615

M.Olivier Roux attire l'attention de M. le ministre de la culture et de la communication sur la présence audiovisuelle de la France à travers le monde, grâce notamment aux programmes diffusés par la chaîne francophone TV 5. Il souhaiterait, d'une part, connaître le taux de réception de cette chaîne dans chaque pays d'Europe et du Maghreb et, d'autre part, savoir si T.V. 5 pourra bientôt être captée outre-Atlantique ainsi que dans tous les pays d'Afrique.



Réponse du ministère : Culture

publiée dans le JO Sénat du 11/02/1988 - page 198

Les programmes de T.V. 5 sont aujourd'hui diffusés sur la majeure partie de l'Europe, au Maroc et en Tunisie. En 1988, la diffusion sera étendue au Canada. En ce qui concerne l'Europe, la réception de T.V. 5 se fait par l'intermédiaire de réseaux câblés dont le nombre d'abonnés est le suivant : Nota : voir tableau p. 198 En Grèce, les programmes de T.V. 5 sont reçus par l'institut français d'Athènes, mais il est difficile d'évaluer cette audience. La deuxième chaîne de télévision tunisienne reprend des éléments du programme de T.V. 5, par une rediffusion de deux à trois heures par jour. Au Maroc, le nombre de foyers recevant T.V. 5 est d'environ 2 150, essentiellement dans la région de Rabat. Le projet d'extension de T.V. 5 au Canada s'est concrétisé par la décision du conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes du 30 novembre 1987, qui a approuvé la demande présentée par le consortium de TV-Québec-Canada en vue d'obtenir une lience de réseau qui offrira un service spécialisé de télévision en langue française. La proposition consiste en l'établissement d'un premier service de télévision, constitué d'émissions en langue française provenant de l'Europe, de l'Afrique et du Canada. Ce service sera composé d'environ 80 p. 100 d'émissions émanant de trois chaînes de télévision de la France, de la Belgique, de la Suisse et sera complété par des émissions canadiennes. Ce service sera transmis du satellite au câble et offert à titre optionnel aux entreprises de télédistribution situées dans les régions desservies par le faisceau du satellite couvrant l'Est du Canada (Anick C3). Il remplacera TVFQ 99 auquel souscrivent plus de 1 230 000 abonnés au câble. La diffusion de T.V. 5-Canada est prévue pour mai 1988. Pour le reste de l'Amérique du Nord, une étude en cours envisage les possibilités d'utiliser un autre satellite canadien, Anick D.