Allez au contenu, Allez à la navigation

Politique en matière de stations locales menée par Radio France

8e législature

Question écrite n° 08597 de M. Philippe Madrelle (Gironde - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 19/11/1987 - page 1817

M.Philippe Madrelle appelle l'attention de M. le ministre de la culture et de la communication sur les conséquences de la politique de redéploiement des stations locales menée actuellement par Radio France. La suppression de F.I.P. Bordeaux en 1988 ne fait maintenant aucun doute. Support d'information pour le réseau associatif, les collectivités locales et de nombreux organismes, F.I.P. Bordeaux a joué un rôle de premier plan dans la vie locale. Les deux radios de service public qui existent à Bordeaux - Radio France Bordeaux Gironde et F.I.P. Bordeaux - doivent être considérées comme des services complémentaires assumant des fonctions différentes. Cette " différence " est d'ailleurs respectivement reconnue par les animateurs des deux stations. " Le doublon " avec Radio Bordeaux Gironde, évoqué par la direction de Radio France, ne peut en aucune manière servir de justificatif à la suppression d'un service public de qualité. Il lui demande de bien vouloir revenir sur une telle décision.



La question est caduque