Allez au contenu, Allez à la navigation

Avenir de l'entreprise Siemens de Lormont (Gironde)

8e législature

Question écrite n° 09069 de M. Philippe Madrelle (Gironde - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 24/12/1987 - page 2000

M. Philippe Madrelle appelle l'attention de M. le ministre de l'industrie, des P. et T. et du tourisme sur le devenir de l'entreprise Siemens située à Lormont, en Gironde. Sur un effectif de 323 personnes, la direction est actuellement contrainte de procéder au licenciement économique de plus de 120 employés et ouvriers. Il souligne qu'il existe au sein de cette entreprise des projets d'investissements importants qui, ajoutés au dynamisme et à la détermination du personnel peuvent aider l'entreprise de Lormont à dépasser la seule mono-production. Il lui rappelle qu'au cours de l'année écoulée plus de 100 départs volontaires ont été monnayés sur le compte investissements et que depuis août dernier s'est instaurée la pratique d'un chômage technique partiel. L'introduction d'une production nouvelle avec l'éventuelle utilisation d'un terrain de cinq hectares pourrait permettre à la direction de l'entreprise de revenir sur la décision de 123 licenciements. Compte tenu de l'importance du maintien d'une telle entreprise pour l'avenir économique et industriel d'une région déjà durement éprouvée, il lui demande de bien vouloir lui préciser les mesures qu'il compte prendre pour éviter en premier lieu les licenciements prévus et ralentir le chômage technique.



La question est caduque