Allez au contenu, Allez à la navigation

Situation de la maison d'Izieu (Ain)

9e législature

Question écrite n° 11626 de M. André Fosset (Hauts-de-Seine - UC)

publiée dans le JO Sénat du 13/09/1990 - page 1981

M. André Fosset appelle l'attention de M. le ministre d'Etat, ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et des sports, sur la situation de la maison d'Izieu (Ain) qui a été rachetée par l'association Musée-Mémorial d'Izieu pour en faire un lieu de mémoire " à vocation pédagogique ", en souvenir des dramatiques événements d'avril 1944 au cours desquels ont été arrêtés et déportés quarante-quatre enfants, dont quarante et un allaient mourir à Auschwitz. Il lui demande s'il envisage au titre de son ministère de s'associer moralement et matériellement à cette action humanitaire et éducative.



Réponse du ministère : Éducation

publiée dans le JO Sénat du 09/05/1991 - page 983

Réponse. - Le ministre d'Etat, ministre de l'éducation nationale est pleinement convaincu de l'importance et de la nécessité de l'action menée par l'association Musée-Mémorial d'Izieu en souvenir de la tragédie qui s'est déroulée en 1944 à la mairie d'Izieu. Une sensibilisation des recteurs d'académie pour que les enseignants soient informés de la création de ce musée sera naturellement effectuée. Tant dans l'académie de Grenoble que dans les autres académies, les établissements scolaires pourront, à partir de la mise en oeuvre du Musée-Mémorial d'Izieu, réfléchir aux nombreux aspects qu'il évoque et mener un travail enrichissant dans le cadre, notamment, des projets d'action éducative.