Allez au contenu, Allez à la navigation

Financement des orchestres régionaux

10e législature

Question écrite n° 15307 de M. Jean Bernard (Marne - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 02/05/1996 - page 1047

M. Jean Bernard demande à M. le ministre de la culture de lui communiquer des statistiques retraçant, depuis 1981, la part des crédits d'Etat consacrés aux orchestres régionaux et de lui retracer les objectifs de la politique du Gouvernement en ce domaine



Réponse du ministère : Culture

publiée dans le JO Sénat du 04/07/1996 - page 1661

Réponse. - Le montant des crédits d'Etat consacrés aux orchestres régionaux est de 145 millions de francs en 1996, soit une multiplication par 2,5 des financements attribués en 1981. Cette évolution témoigne de l'intérêt porté par l'Etat à ces institutions qui structurent la vie musicale de notre pays. Afin de concrétiser cette implication de l'Etat, des conventions d'objectifs sont proposées aux collectivités locales qui cofinancent les orchestres. Ces conventions pluriannuelles, en précisant les missions imparties en matière de création, de diffusion ou de formation, en déterminant les procédures de concertation, de suivi financier et d'évaluation et, enfin, en garantissant des moyens financiers permettront aux orchestres de développer des projets à moyen terme dans de meilleures conditions. Une dizaine de conventions (Lille, Pays de la Loire, Poitou-Charentes, Bretagne, Grenoble, Lyon, Montpellier, etc.) seront conclues d'ici la fin de l'année 1996.