Allez au contenu, Allez à la navigation

Bilan et développement de l'opération " Gilets rouges " dans les gares françaises

10e législature

Question écrite n° 17485 de M. Emmanuel Hamel (Rhône - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 12/09/1996 - page 2325

M. Emmanuel Hamel appelle l'attention de Mme le secrétaire d'Etat aux transports sur l'initiative positive de la SNCF ayant appelé des chômeurs ou des étudiants à être embauchés cet été pour guider et aider les voyageurs dans les gares pendant la période de vacances. Il lui demande : 1o quel a été pour 1996 le bilan de cette opération " Gilets rouges " ; 2o si elle envisage d'inciter au développement de cette initiative dans d'autres gares françaises que celles qui en ont bénéficié ; 3o si elle envisage d'étendre cette opération à tous les grands départs en vacances.



Réponse du ministère : Transports

publiée dans le JO Sénat du 31/10/1996 - page 2862

Réponse. - Depuis le 29 juin 1995, lors des périodes de grande affluence dans les gares, la SNCF a mis en place un nouveau service " Spécial Grands Départs " destiné à faciliter l'usage du train. Ce service consiste à offrir gracieusement, dans les gares à fortes fréquentations, aide et assistance à tous les voyageurs qui le souhaitent. Il se traduit par la présence d'un personnel spécifique, vêtu de gilets rouges et exclusivement affecté à ces missions, qui fait désormais partie des moyens mis en oeuvre par la SNCF pour tous les grands départs (au moment des vacances scolaires, durant les périodes de pointe : Ascension, Pentecôte...). Le bilan de cette opération pour 1996 s'est révélé largement positif, la présence des " Gilets Rouges " dans les gares ayant en général été très appréciée par la clientèle de la SNCF. L'opération a été étendue à 76 gares dont le choix est différent en été et en hiver, et sera reconduite pour les fins de semaine de grande affluence (environ 30 par an).