Allez au contenu, Allez à la navigation

Formation des professeurs à l'histoire des arts

10e législature

Question écrite n° 19961 de M. Emmanuel Hamel (Rhône - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 16/01/1997 - page 98

M. Emmanuel Hamel attire l'attention de M. le ministre de la culture sur la proposition faite dans le rapport intitulé " Pour une refondation de la politique culturelle ", qui lui a été remis le 18 octobre dernier, de " former les professeurs des écoles à l'histoire des arts, à la pratique d'une activité artistique et/ou culturelle ainsi qu'à la pédagogie de celles-ci ". Il lui demande quelle est sa réaction face à cette proposition et s'il envisage de prendre des mesures pour favoriser cette formation.



Réponse du ministère : Culture

publiée dans le JO Sénat du 27/02/1997 - page 616

Réponse. - Le rapport " Pour une refondation de la politique culturelle " formule entre autres propositions celle de " former les professeurs des écoles à l'histoire des arts à la pratique d'une activité artistique et/ou culturelle ainsi qu'à la pédagogie de celle-ci ". Cette proposition a retenu toute l'attention du ministre de la culture pour deux raisons principales. La première de ces raisons tient à ce que le ministre considère, d'une manière générale, que favoriser l'accès du plus grand nombre possible à la culture et à la pratique artistique constitue l'une de ses missions les plus importantes. La seconde de ces raisons est que la proposition intervient au moment où dans les écoles, collèges et lycées se développent les disciplines de la sensibilité. La collaboration dès à présent engagée entre le ministère de l'éducation nationale, le ministère de la jeunesse et des sports et le ministère de la culture vise à rapprocher, sur des actions concrètes, les éducateurs et les acteurs de la création artistique. Ces actions se réalisent suivant deux directions complémentaires : d'une part, les enseignants accueillent, à leur initiative des représentants de la communauté artistique (créateurs, chercheurs, médiateurs) d'autre part, les enseignants des écoles sont accueillis, à l'occasion de stages aux modalités diverses, dans les institutions en charge de formations spécialisées. Parmi ces institutions, les écoles d'art placées sous la tutelle du ministère de la culture jouent un rôle particulièrement actif, bon nombre d'entre elles ayant d'ores et déjà instauré des collaborations avec les instituts universitaires de formation des maîtres. D'autres organismes, soutenus par les services décentralisés, s'emploient à favoriser l'accueil d'artistes par les enseignants de l'éducation nationale. Enfin, de plus en plus nombreux, les jeunes diplômés des écoles d'art s'orientent vers des tâches d'enseignement. Cependant, il est prévu, avec le ministre de l'éducation nationale, de procéder dans un proche avenir au bilan de nombreuses opérations actuellement conduites à titre expérimental. Sur la base de ces analyses, un programme plus strictement formalisé sera développé.