Allez au contenu, Allez à la navigation

Journée nationale de la courtoisie

10e législature

Question écrite n° 19990 de M. Bernard Barbier (Côte-d'Or - RI)

publiée dans le JO Sénat du 23/01/1997 - page 167

M. Bernard Barbier demande à M. le ministre de la culture s'il entend donner suite au voeu exprimé par l'association de la courtoisie française, qui souhaite réhabiliter en France la journée nationale de la courtoisie, ou mieux encore rétablir la semaine de croisade pour l'amabilité. Dans une société banalisée où le sens des usages est souvent en perdition, ne pense-t-il pas qu'il serait salutaire de développer cette idée car la courtoisie française est aussi un des éléments, indispensable au rayonnement de notre pays.



Réponse du ministère : Culture

publiée dans le JO Sénat du 20/02/1997 - page 530

Réponse. - Le ministère de la culture ne peut soutenir concrètement un projet qui n'a d'autre réalité que l'expression d'une idée. Le voeu exprimé par l'association de la courtoisie française d'organiser dans les écoles une semaine de la courtoisie peut représenter un intérêt culturel qu'il ne sera possible d'appréhender qu'après une étude attentive des modalités concrètes de mise en place de cette manifestation. Il conviendra donc que les initiateurs de ce projet adressent, dès que cette opération sera effectivement montée, une demande officielle de patronage qui ne manquera pas d'être examinée avec soin par les services du ministère de la culture.