Allez au contenu, Allez à la navigation

Situation de l'hôpital d'Orsay

10e législature

Question écrite n° 21577 de M. Paul Loridant (Essonne - CRC)

publiée dans le JO Sénat du 03/04/1997 - page 1015

M. Paul Loridant attire l'attention de M. le ministre du travail et des affaires sociales sur la situation de l'hôpital d'Orsay. Il se fait donc l'écho des inquiétudes des personnels alors que le déficit budgétaire n'est comblé que par le gel de postes médicaux et non médicaux, des reports d'investissement et des arrêts d'activités. En effet, le taux directeur de 0 % fixé pour 1997 conduit si on prend en compte l'inflation à une coupe budgétaire. En amputant les budgets sous prétexte d'impératifs comptables et financiers, on impose aux hôpitaux des choix qui, à tout moment, peuvent remettre en question la sécurité et la qualité des soins. A Orsay, il semblerait que le service des urgences soit le premier touché. Aussi, il s'inquiète des menaces sur la sécurité et la qualité des soins aux malades du secteur Orsay-Les Ulis. D'autant que c'est souvent aux urgences que sont traitées les situations sociales les plus difficiles. C'est pourquoi il lui demande de bien vouloir mettre fin aux menaces qui pèsent sur ce service de l'hôpital d'Orsay et d'assurer les personnels et les usagers que la réforme hospitalière préservera la qualité des soins et les budgets des hôpitaux publics.



La question est caduque