Allez au contenu, Allez à la navigation

Projet de création d'un institut de préparation à l'administration générale (IPAG) à Nice

10e législature

Question écrite n° 22126 de M. José Balarello (Alpes-Maritimes - RI)

publiée dans le JO Sénat du 24/04/1997 - page 1239

M. José Balarello attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche sur le projet de création d'un institut de préparation à l'administration générale (IPAG) dans l'académie de Nice, qui préparerait les étudiants aux concours administratifs nationaux mais également internationaux. En effet, alors que ce projet proposé par la faculté de droit et l'institut du droit et de la paix et du développement (IDPD) de l'université de Nice Sophia-Antipolis, avait reçu un accord de principe de la délégation ministérielle dans le cadre du contrat Etat-Université, une circulaire du 10 février 1997 du ministère de l'éducation nationale informe les présidents d'université et les recteurs d'académie qu'" il n'est plus souhaitable de proposer de nouvelles ouvertures d'IPAG ". Néanmoins, il attire son attention sur le fait que l'académie de Nice s'est dotée ces dernières années de programmes d'enseignement préparant aux concours de la fonction publique générale et territoriale (DEUG de management public, licence d'administration publique, cours de préparation au concours de l'ENA) et qu'ainsi les équipes pédagogiques de formation sont déjà constituées ne nécessitant que de faibles investissements. Les IPAG les plus proches de Montpellier et Aix-en-Provence répondant à la demande de leur propre académie, la création d'un IPAG à Nice est d'autant plus opportune qu'une réelle demande existe de la part des étudiants de l'académie de Nice qui seraient, en cas de refus, considérablement pénalisés par rapport à leurs homologues de France.



La question est caduque