Allez au contenu, Allez à la navigation

Conséquence pour la presse syndicale des augmentations tarifaires de La Poste

10e législature

Question écrite n° 22167 de M. Jean-Pierre Masseret (Moselle - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 24/04/1997 - page 1248

M. Jean-Pierre Masseret appelle l'attention de M. le ministre de l'industrie, de la poste et des télécommunications sur la situation de la presse syndicale depuis la décision prise par la direction de La Poste d'augmenter les tarifs de distribution de la presse d'information spécialisée de 50 % d'ici à l'an 2000. Cette décision entraînera une augmentation importante des charges pour ces organisations. Au-delà de ce préjudice financier, c'est le rôle d'information et de formation des salariés qui est ainsi remis en cause. Cela s'ajoute aux difficultés déjà existantes de ces organisations. En conséquence, soit les syndicats devront faire payer à leurs adhérents cette augmentation, soit elles devront réduire la parution de leurs publications. Aucune de ces solutions ne peut être satisfaisante. C'est pourquoi, il demande au ministre si le Gouvernement prévoit d'aider les organisations touchées par cette mesure pour permettre une information large et libre.



La question est caduque